Comment booster le trafic d’un site multilingue grâce à la stratégie SEO internationale

Table des matières

Faites la différence et dites oui à la réussite :)

>> Découvrez dans ce pack de bienvenue les ingrédients de votre réussite

>> Ayez la confiance nécessaire pour construire VOTRE offre, obtenez des prospects grâce à vos valeurs et à votre SEO !

>> Accès au groupe Telegram pour échanger et avoir des conseils.

Quelle stratégie SEO international mettre en place sur votre site ? 

Pour faire du SEO sur un site international (versions multilingues), il faut une stratégie SEO international.

Développer votre stratégie à l’international implique d’adapter votre stratégie web marketing à chaque pays visé.

Alors oui adapter à l’international une stratégie SEO peut s’avérer compliqué.

Exemple d’implantation à l’international : J’ai un site e-commerce, je suis implanté en France, et je cherche à m’implanter sur des pays voisins : Espagne, Italie, Allemagne etc (comme les deux sites e-commerce Sarenza, Zalando).

Les axes techniques, fonctionnels et stratégiques sont des éléments qui doivent être décidés en amont lors de la conception technique et fonctionnelle dudit site.

Comment donc mettre en place un plan d’action SEO viable sur les pays cibles? Ce sont les grands points que nous allons voir dans cet article.

Vous êtes prêt.e ? C’est parti !

 

Sommaire

 

  • Stratégie SEO international : Les axes à prendre en considération
  • Stratégie SEO international : Le développement sémantique langue par langue, pays par pays
  • Stratégie SEO international : Suivi des performances
  • Conclusion

stratégie seo international

 

Stratégie SEO international : Quels sont les prérequis techniques et fonctionnels à prendre en considération

 

Focus sur les prérequis techniques à prendre en compte dans une stratégie SEO international

 

Besoin de revenir aux bases du SEO : Qu’est ce que le SEO ? La réponse est ici.

Pour une gestion aisée de la technique des sites multilingues, on imagine un socle technique communs à tous les sites.

Ainsi lors des mises en production (en mode sprint de la méthode Agile Scrum ?), toutes les modifications sont déployées en même temps sur tous les sites.

Raison de plus pour bien recetter en préprod les éléments à passer en production : En effet, les conséquences négatives en cas de bugs ne concerneraient pas qu’un site, mais plusieurs.

Voici donc ci-dessous les aspects techniques à prendre en compte. A savoir :

 

Temps de chargement de page

Règle à suivre : Le chargement du premier octet doit se faire en moins de 200ms.

==> Voir notre guide complet sur le temps de chargement de page.

 

Fichier robots.txt.

Règle : Indiquer dans ce fichier les url ou variables d’url qu’on ne souhaite pas voir indexées.

Comment créer un fichier robots.txt : Voir le guide.

 

Sitemap.xml.

Règle : Indiquer dans ce fichier uniquement les url qu’on souhaite voir indexées. On le renseignera ensuite dans la Search Console.

==> Voir notre guide complet “Comment rendre votre structure de site SEO-friendly”.

 

Suppression / maîtrise des cas de contenu dupliqué.

La duplication de contenu peut intervenir :

  • Au niveau du domaine : Site disponible avec et sans www.Site disponible en http et https.
  • Au niveau des url listes : Variables de tri présentes dans les url. Variables d’url à bloquer dans le robots.txt.
  • Au niveau des url produits : Catégories pères présentes dans l’url. Autant d’url que de catégories associées.

Voir le guide sur les optimisations SEO à intégrer dans la structure de votre site.

 

Format des url.

Règle : Format d’url stable.

 

Accès à la Search Console créé et validé.

Afin d’analyser la structure de vos sites et de vos pages, je vous recommande chaudement l’outil Screaming Frog qui donne déjà de très nombreux inputs.

Découvrez comment utiliser efficacement la Search Console.

 

Stratégie concernant la gestion des domaines.

A noter que plusieurs scénarii sont envisageables :

 

Scénario 1 : Une extension par pays.

Exemple :

  • Domaine.de => Domaine pour l’Allemagne
  • Domaine.it => Domaine pour l’Italie
  • Domaine.es => Domaine pour l’Espagne
  • Domaine.fr => Domaine pour la France.

Cette solution est celle recommandée par Google.
Dans la Search Console, il sera possible d’indiquer le pays cible pour chaque extension renseignée.

 

Scénario 2 : 1 sous-domaine par pays

Exemple :

  • https://de.domaine.com => Pour l’Allemagne.
  • https://es.domaine.com => Pôur l’Espagne.

Cette solution est envisageable.

 

Scénario 3 : Un répertoire par pays.

Exemple :

  • Domaine.com/es/
  • Domaine.com/de/
  • Domaine.com/it/.

 

Voir notre guide sur l’utilisation efficace de Sceaming Frog.

Voir également notre guide sur les axes stratégiques du SEO en 2020.

Réaliser un audit SEO de votre site international s’avère très utile. Voici comment faire.

Découvrez les types de sources d’acquisition de trafic que vous pouvez mettre en place sur votre site international.

Voir comment mettre en place une stratégie SEO en e-commerce.

 

Quels sont les prérequis fonctionnels nécessaires dans une stratégie SEO international

 

Arborescence propre, peu profonde.

Voir le guide complet sur la construction de votre arborescence.

 

Ergonomie web et mobile.

La correction des erreurs d’ergonomie mobile n’est pas encore suffisamment priorisée. Pourtant la qualité de cette ergonomie conditionne fortement l’expérience vécue par l’utilisateur sur vos interfaces web et mobiles.

Voir le guide complet sur l’ergonomie web et mobile.

Qu’est ce que le mobile index first de Google.

 

Architecture de l’information

Pertinente et en phase avec les besoins et contraintes des utilisateurs cibles dans un contexte d’utilisation bien précis.

Voir le guide complet sur l’Architecture de l’Information.

 

Parcours utilisateur

 

Quels sont les prérequis nécessaires au niveau des templates ?

 

Voici au niveau des templates les axes SEO à prendre en compte dans une stratégie de SEO international :

Je ne rentre pas dans le détail car tout est expliqué dans cet article : Les axes d’optimisations d’une page web.

Voir aussi notre guide sur comment rendre vos pages indexables.

  • Balises méta.
  • Balise H1.
  • Balises Hn.
  • Fil d’Ariane.
  • Contenu éditorial.
  • Linking interne.
  • Microdata.
  • Attributs alt.
  • Header / Footer.
  • Balise hreflang.
  • Balise rel canonical.
  • Balise index / noindex.

Afin de permettre aux moteurs de comprendre les correspondances de langues d’une même page, il est essentiel d’adopter les balises hreflang.

Todo : Intégrer dans la section <head> de chaque page une balise hreflang pointant vers chaque correspondance internationale.

Exemple :

<link rel=”alternate” href=”http://example.com/fr-be” hreflang=”fr-be”/>
<link rel=”alternate” href=”http://example.com/fr-ca” hreflang=”fr-ca”/>
<link rel=”alternate” href=”http://example.com/fr-ch” hreflang=”fr-ch”/>

Voir la page support Google sur l’intégration des balises hreflang.

Vous avez également une page dédiée sur la Search Console à l’analyse de vos balises hreflang. Elle vous donne le nombre d’erreurs identifiées sur vos pages.

Voir notre guide sur comment créer une navigation optimisée SEO.

Comment générer un maillage interne SEO optimisé.

 

Stratégie SEO international : Le développement sémantique langue par langue, pays par pays

 

Quelle stratégie de contenu adopter dans le cadre d’un site multilingue ?

Chacun de vos sites doit avoir un contenu dans la langue du pays associé.

Exemple : Votre version espagnole doit avoir son contenu en espagnol.

En revanche pour la Suisse, on peut avoir du contenu en Français, allemand et italien.

 

Il ne faut pas considérer que Google a 93% de part de marché partout dans le monde comme en France.

 

Point de vigilance à prendre en compte :

 

Aux Etats-Unis, Bing et Yahoo représentent 33% de part de marché. En Chine, c’est Baidu qui a la plus grosse part de marché. En Russie, Yandex Ru a la plus grande part de marché.

C’est pourquoi, il est essentiel de prendre en compte les spécificités locales et s’y adapter.

 

Traduire ou passer un rédacteur dans la langue maternelle ?

 

Concrètement, la question est:

Traduction bête et méchante ou réécriture en prenant en compte les spécificité culturelles et sémantique de la langue demandée.

Personnellement, je dirais les deux mon capitaine.

Par exemple : Pour les fiches produits sur un site e-commerce, il est possible d’automatiser la traduction des contenus.

Autre exemple : Les noms des catégories : Selon les spécificités culturelles ou sémantiques on peut ne pas pouvoir traduire exactement un nom de catégorie dans une autre langue.

Les traductions doivent donc être vérifiées et validées avant d’apparaitre sur votre site.

Autre exemple : Les guides d’achat seraient plutôt des contenus à réécrire à réadapter dans la langue souhaitée plutôt que bêtement traduits.

 

Selon votre budget, vos ressources humaines, votre temps, vos besoins et contraintes, soit :

  • Cas 1 : Des équipes de rédacteurs sont dédiées sur chaque pays cible.
    • Il sera possible d’élaborer une stratégie de rédaction et d’adaptation de contenus propre au pays.

 

  • Cas 2 : Il n’y a pas d’équipes de rédacteurs dédiées sur chaque pays cible.
    • Il faudra traduire le contenu.

 

Quelque soit le contexte de rédaction de contenu, la maitrise de la sémantique locale et la connaissance du marché sont indispensables afin d’apporter au sein de votre contenu les réponses qu’attendent vos utilisateurs cibles dans un contexte précis.

Par exemple, il y a des différences sémantiques fortes entre le français et le québecois à prendre en compte afin de ne pas faire de fausse note.

 

Stratégie de contenu : Plan d’action

 

Le plan d’action concernant votre stratégie de contenu par pays doit reprendre et adapter ce qui est fait au niveau du site père.

Par rapport :

  • Au calendrier éditorial.
  • Aux types de contenus.
  • A la stratégie éditorial, la charte éditoriale.
  • Au ton pris dans la rédaction du contenu.

Il en sera de même par rapport à la stratégie sur les réseaux sociaux.

 

Voir nos différents guides sur la rédaction de contenus :

Comment mettre vos articles au statut cornerstone sur WordPress.

Comment créer et formaliser le planning éditorial.

Comment mettre en place votre stratégie éditoriale.

Comment rédiger un article optimisé SEO.

 

Net Linking : Plan d’action

 

Concernant le net linking, la stratégie est différente, dans le sens où elle doit être menée au niveau local, site par site.

Par exemple en développant des partenariats avec des acteurs locaux.

Autre exemple, il est tout à fait possible d’envisager des « opé blogueurs » (ce qu’on appelle des opérations blogueurs). Moyennant un chèque cadeau ou une remise on invite des blogueurs locaux et de la même thématique que la notre à rédiger un article sur nous (ou un produit ou un service) et de faire un lien vers une page de notre site.

Autre exemple : Il est également possible de voir les influenceurs locaux avec lesquels travailler.

 

Stratégie SEO international : Suivi des performances

 

Le suivi des performances de vos sites est essentiel pour décider des actions à mettre en place selon leur degré de pertinence dans un contexte donné.

Voir notre guide sur les KPI SEO à suivre.

 

Performances sur GA ou autre support de suivi de perf

 

Suivre vos statistiques de performances sur un multilingue demande de la méthode et de l’organisation.

Le plus simple est encore de créer un tableau de bord personnalisé sur Google Analytics (ou autre outil de suivi de statistiques).

La première étape est d’identifier l’ensemble des indicateurs clés que vous souhaitez suivre. Par exemple : On peut imaginer :

  • Trafic Global versus n-1.
  • Trafic par type de sources versus n-1.
  • Trafic par type de pages versus n-1.
  • Trafic par type de device versus n-1.

L’objectif est de suivre les performances par rapport aux objectifs business et éditoriaux fixés.

Il suffit ensuite de construire ce tableau de bord sur votre outil de suivi de performances d’abord sur le site principal puis le déployer par pays.

La difficulté reste ensuite d’avoir un tableau de suivi qui soit utilisable, dans le sens suffisamment pertinent pour qu’on puisse en tirer des pour-actions et pas rester dans le simple constat :  ça monte, ça descend.

Il s’agira d’identifier des actions qui soient activables en macro sur l’ensemble des sites, et des actions activables site par site selon les spécificités du marché local.

 

Outils de suivi du positionnement

 

Il est tout à fait possible de suivre le positionnement de vos requêtes phares par pays sur les listes de résultats de vos moteurs clés.

Par exemple : Yooda Cloud le fait très bien. Attention toutefois au coût, plus vous avez de pays et de requêtes, plus c’est cher…

 

Conclusion

 

Comme vous avez pu le voir tout au long de cet article, mettre en place une stratégie internationale pour votre référencement naturel ne s’improvise pas.

Considérez plutôt qu’elle se prépare en amont lors de la conception des sites en tenant compte des prérequis techniques et fonctionnels.

La rédaction des contenus non plus ne s’improvise pas.

Surtout il faut avoir une vision globale qui peut se déployer sur chacune des variantes linguistiques.

Si cet article vous a plu, partagez et likez.

Si vous voulez en savoir plus sur le SEO, découvrez notre lexique SEO partie 1, et lexique SEO partie 2, ainsi que notre FAQ SEO.

Je serai ravi de pouvoir répondre à vos commentaires ci-dessous.

Merci de m’avoir lu jusque-là.

Une question ? Un besoin ? Une demande d’information ?

D'autres sujets à découvrir sur le même sujet