Comment améliorer le référencement naturel de votre site ?

Table des matières

Faites la différence et dites oui à la réussite :)

>> Découvrez dans ce pack de bienvenue les ingrédients de votre réussite

>> Ayez la confiance nécessaire pour construire VOTRE offre, obtenez des prospects grâce à vos valeurs et à votre SEO !

>> Accès au groupe Telegram pour échanger et avoir des conseils.

Comment améliorer le référencement naturel de votre site ? C’est une question qui m’a été posée plusieurs fois ces dernières semaines. Afin d’y voir plus clair, j’ai décidé d’écrire un billet sur le sujet.
En effet, afin de développer votre activité, vous avez besoin de trouver de nouveaux prospects afin de les transformer en clients dans votre parcours de vente.

Attirer vos prospects sur votre site en leur proposant le contenu qu’ils cherchent à partir des listes de résultats de Google est bien sûr une étape tout à fait intéressante, efficace et pertinente.
Mais cette étape, que l’on nomme SEO, ou référencement naturel demande en amont de la réflexion, de la méthode et du travail.
Avant de définir une stratégie pour acquérir des prospects, voyons ensemble ce qu’est le référencement naturel, comment il fonctionne, et ce qu’il peut vous apporter comme opportunités d’acquisition de prospects.
Vous êtes prêt.e ? C’est parti !

Sommaire

 

  • Prérequis avant de créer votre stratégie SEO – Les questions à se poser
  • Retour sur les différentes sources d’acquisition de trafic
  • Retour sur ce qu’est ce que le référencement ? Et à quoi sert-il ?
  • Quels sont les différents types d’affichage sur les liste de résultats ?
  • Quels sont les critères de qualité à prendre en compte pour construire un bon référencement naturel ?
  • Quelles sont les grandes évolutions des moteurs de recherche à prendre en compte pour la construction de votre stratégie de référencement naturel en 2021
  • Comment construire une stratégie de référencement naturel ?
  • Quelle stratégie mettre en place pour que le référencement naturel devienne une vraie source pérenne et solide d’acquisition de prospects ?
  • Conclusion

 

Prérequis avant de créer votre stratégie SEO – Les questions à se poser

Avant de vous lancer dans la création de contenus à indexer sur Google, certains axes de votre stratégie digitale méritent réflexion.

Réfléchir aux objectifs business.

 

  • Vous voulez faire un site ou un blog. Ok mais pourquoi, pour quoi, pour qui.
  • Quels sont vos objectifs ? Que souhaitez vous proposer sur votre site ?

 

Réfléchir à la proposition de valeur.

 

  • A quels besoins, à quelles contraintes de vos utilisateurs cibles souhaitez vous répondre et comment ?

 

Réfléchir aux utilisateurs cibles.

 

  • Qui sont ces utilisateurs cibles ?

 

Réfléchir à la navigation, parcours utilisateur.

 

  • Proposer une navigation qui aide à la fois les utilisateurs à trouver l’information qu’ils cherchent et les emmener dans le tunnel de conversion et les moteurs de recherche à identifier l’ensemble des pages SEO disponibles sur le site.

 

Réfléchir à la stratégie éditoriale, développements de contenus.

 

  • Qu’est ce qui intéresse vos utilisateurs cibles ? Quelles sont leurs intentions quand ils cherchent un type d’information ?
  • Comment leur apporter l’information demandée ?

Prenez le temps de bien répondre à ces questions. Les considérations sur le référencement naturel n’interviendront qu’après.
En revanche pensez a appliquer les bonnes règles de gestion SEO dès le départ afin de ne pas avoir à revenir dessus quelques mois plus tard et éventuellement devoir casser l’existant car il ne serait pas SEO-friendly.

Retour sur les différentes sources d’acquisition de trafic

Les sources d’acquisition de trafic correspondent à la provenance du trafic généré sur votre site. Elles correspondent à la stratégie digitale que vous avez mise en place.
Selon ce que vous avez défini, vous aurez x sources de trafic différentes. Dans le meilleur des mondes, il vaut mieux éviter de dépendre massivement d’une seule source de trafic (mettre tous vos oeufs dans le même panier).
Ces sources d’acquisition n’ont pas toutes les mêmes objectifs, et donc ne sont pas activables toutes de la même manière :

Sources d’acquisition gratuites.

Ce sont les sources d’acquisition à mener sur le long terme :

  • Le SEO/référencement naturel.
  • Le SMO.

 

Sources d’acquisition payantes.

Ce sont des sources à mener à court terme, de manière ponctuelle (selon la saisonnalité, sauf si vous avez le budget publicitaire des grands groupes du web français).

  • Le SEA, ou gestion des liens sponsorisés.
  • Le Display.
  • Retargeting.
  • RTB.
  • Publicités Facebook et autres systèmes publicitaires des réseaux sociaux.

En savoir plus sur les sources d’acquisition de trafic.

Retour sur ce qu’est ce que le référencement ? Et à quoi sert-il ?

Le SEO, acronyme de Search Engine Optimization, référencement naturel en français est une source d’acquisition de trafic gratuite. Le principe est simple : Faire apparaitre les pages de votre site sur les listes de résultats des moteurs de recherche après avoir tapé une requête relative au champ sémantique de vos pages, de votre secteur, de votre marché.
Si votre page propose de la formation excel, elle pourrait ressortir éventuellement sur la requête “formation excel”.
De nombreux critères des moteurs de recherche sont pris en compte pour dire si oui ou non votre page et son contenu sont légitimes, pertinents pour apparaitre sur telle requête, et selon le niveau concurrentiel de la requête tapée.
En savoir plus sur ce qu’est ce que le SEO ?
A ne pas confondre avec SEA, Search Engine Advertising : Vous achetez auprès de Google, Bing la visibilité de votre annonce publicitaire lorsque un internaute tape dans la barre de recherche la requête que vous avez achetée. A chaque clic sur votre annonce sponsorisée vous devez payer le montant de votre enchère au moteur.
En savoir plus sur ce qu’est le SEA.

Quels sont les différents types d’affichage sur les liste de résultats ?

L’affichage des résultats sur les listes de résultats de Google a largement évolué, et s’est diversifié ces dernières années. Ils ont tous pour objectif de vous apporter des visiteurs.
La visibilité de vos contenus sur certains de ces résultats requiert un travail spécifique en amont.

Résultats “classiques”

Toujours 10 résultats naturels affichés par page (3 résultats payants en haut de page, et 3 en bas de page).
Les résultats classiques (tels qu’on les a connus depuis le départ) se sont étoffés grâce à l’affichage des contenus enrichis. Désormais vous pouvez ajouter des balises schema.org sur vos pages que Google pourra éventuellement afficher dans le corps des listes de résultats.
microdata seo on page
En savoir plus sur les microdata.

Résultats en position 0.

Google s’octroie le droit d’afficher pour son propre compte sur les listes de résultats le contenu des pages qu’il indexe. L’affichage se matérialise en position 0. Cet affichage répond à son objectif de devenir un moteur de réponse (Answer Engine Optimization – AEO).
position 0 seo en 2021
En savoir plus sur l’AEO.

Résultats en PAA.

Les PAA, People Also Asked, ou en français Autres questions posées vont dans le sens du moteur de réponse. Google cherche à perdurer l’expérience de l’utilisateur sur ses listes de résultats en lui proposant les contenus des pages qu’il indexe.
paa position 0 seo en 2021
En savoir plus sur le PAA.

Résultats en pack local

Ce bloc d’affichage vous permet d’assurer votre visibilité sur une requête locale en lien avec votre activité et votre localisation (3 affichages sur le bloc puis tous les affichages en cliquant sur en savoir plus).
En savoir plus sur la stratégie SEO locale.

Affichage de la fiche Google MyBusiness.

La fiche Google MyBusiness s’affiche sur la colonne de droite des listes de résultats quand on cherche un métier et une localisation ou le nom d’une entreprise. Exemple : “coach SEO” ou “les délices de Tokyo”, restaurant japonais.
C’est une fiche que n’importe quel commerce peut créer. Elle lui apporte une visibilité supplémentaire et lui permet de mettre en avant des produits/ services ou même des informations complémentaires qu’on ne verrait pas sur une liste de résultats classique.
En savoir plus sur la fiche Google MyBusiness.

Affichage sur Google Images.

Vous pouvez obtenir du trafic qualifié depuis les listes de résultats dédiées aux images dès lors que vous avez mis en place une stratégie pour permettre l’indexation de vos images sur les moteurs de recherche avec la  sémantique qui correspond.

Affichage sur Google Actualités.

Voir apparaitre vos pages sur Google Actualités requiert une stratégie SEO Actualité spécifique. Les acteurs majeurs de la presse y apparaissent fortement laissant peu de places aux plus petits acteurs (encore faut-il que vous ayez une quantité de contenu probante et de qualité).

Affichage sur Google Vidéos.

Vous apparaitrez sur Google Vidéos et Youtube si vous indexez vos vidéos et les avez optimisées en amont.

Quels sont les critères de qualité à prendre en compte pour construire un bon référencement naturel ?

 

Axe SEO #1 : Rendre votre structure de site SEO-friendly

Parmi les axes SEO essentiels à prendre en compte pour la bonne compréhension et analyse de la structure de votre site :

  • Temps de chargement et signaux web essentiels (voir la stratégie SEO 2021).
  • Conception de l’arborescence.
  • Fichiers de configuration.
  • Conception de l’rchitecture de l’information.
  • Accès aux pages SEO et non accès aux pages inutiles.
  • Gestion des pages “inutiles”.
  • Non indexation des pages inutiles.
  • Gestion des pages 404.
  • Gestion des redirections 301.
  • Gestion des pages orphelines.
  • Migration vers le protocole https.
  • Gestion de la duplication de contenus.
  • Format d’url.

En savoir plus sur les optimisations structurelles grâce au guide complet sur la structure SEO-friendly.
Voir le guide complet sur les optimisations structurelles sur WordPress.
Le secret de réussite du SEO est d’avoir le moins de déperdition possible entre le volume de pages présentes sur le site et le volume de pages génératrices de trafic depuis les listes de résultats de Google.
Ce taux de déperdition est totalement lié à la structure initiale du site.
L’objectif du SEO reste toujours de faire en sorte de présenter aux moteurs une structure saine.

Axe de votre référencement naturel #2 : Rendre vos pages et vos templates de pages SEO-friendly

Parmi les axes SEO essentiels à prendre en compte pour la bonne indexation de vos pages :

  • Balises méta.
  • Fil d’Ariane.
  • Balises hn.
  • Chapô.
  • Contenu éditorial.
  • Liens internes.
  • Boutons d’interaction.
  • Microdata.
  • Header / footer.
  • Balise rel canonical.
  • Balise noindex.
  • Balise nofollow.
  • Balise Meta viewport.
  • Balises hreflang.
  • Affichage mobile.
  • Organisation des contenus et architecture de l’information au sein des pages.

En savoir plus sur les optimisations on-page grâce au guide sur les règles d’affichage mobile.
Guide comment indexer une page.
Guide sur les optimisations SEO on-page.
Liste complète des microdata.

Axe SEO #3 : choix mot clé + contenu éditorial + art de la rédaction web.

Afin qu’il puisse apparaitre sur les listes de résultats de Google, le contenu éditorial présent sur les pages doit plaire et intéresser les utilisateurs et leur apporter une vraie plus-value, c’est la règle à suivre en 2021.
On parle ainsi de contenu de qualité : c’est à dire complet, apportant une réponse claire à l‘intention de l’utilisateur.

 

Axe référencement naturel #4 : Acquisition de notoriété

Cette phase est très importante car Google porte une attention particulière à la notoriété des contenus qu’il indexe et positionne sur ses listes de résultats.
Gardons en tête qu’il faut faire en sorte d’avoir le plus de back links depuis le maximum de sources possibles.
Gardons également en tête qu’une stratégie d’acquisition de back links prend du temps et que la pérennité de la stratégie passe par des actions “naturelles” : c’est à dire pousser naturellement les utilisateurs à faire un lien vers vos pages. A conditions que celles-ci en valent la peine évidemment. D’où l’intérêt d’avoir travaillé la richesse éditoriale en premier lieu.
Guide sur l’acquisition de back links.

Axe SEO #5 : Valoriser et donner du sens à l’expérience vécue par l’utilisateur

Vous sentez-vous aligné.e avec votre site : les objectifs business, le parcours que vous avez créé, la proposition de valeur mise en place, la richesse éditoriale, les sujets traités ?
Les contenus, les offres proposés répondent-ils aux besoins et contraintes des utilisateurs cibles ?
Votre site correspond-il à ce qu’attend ou à ce dont a besoin votre utilisateur cible ?
C’est typiquement le genre de questions que vous pouvez vous poser pour vérifier que vos valeurs, vos objectifs, les besoins de votre marché sont alignés (ou pas). De toute manière vous pouvez le vérifier avec vos performances.
Si vous sentez / voyez que quelque chose cloche, prenez le temps de regarder en détail ce qui cloche justement. Pour pouvoir y apporter un correctif qui changera la donne.
Guide sur l’art de développer l’engagement sur votre site.
Guide sur le SXO.

Quelles sont les grandes évolutions des moteurs de recherche à prendre en compte pour la construction de votre stratégie de référencement naturel en 2021

Parmi les axes SEO qui compteront en 2021, citons :

  • Position zéro / PAA / Evolution vers l’AEO – Moteur de réponse
  • Référencement vocal.
  • Référencement local.
  • Contenu de qualité.
  • Conception et affichage mobile et règles d’ergonomie web.
  • Temps de chargement de page / Signaux Web Essentiels et Page Experience.
  • Migration vers le protocole https.
  • Pilotage par la data.
  • Expérience utilisateur / SXO.
  • Microdata.
  • E A T.
  • Bert.
  • AI.

En savoir sur les optimisations SEO majeures à mener en 2021 grâce au guide SEO 2021.

Comment construire une stratégie de référencement naturel ?

Article à venir sur la stratégie SE0.

Commencer par le commencement… l’audit SEO

Pour définir une stratégie SEO, il faut déjà connaitre la “situation” du site, c’est à dire réaliser un audit complet du site pour connaitre les forces, les faiblesses, les opportunités présentes.
Les résultats de l’audit permettront de lister par ordre décroissant d’urgence les axes d’améliorations (correctifs et de croissance).
Voici les axes d’analyse (liste non exhaustive) qu’on peut envisager dans une phase d’audit de référencement naturel :

  • Comparer le volume de pages du site versus ce que l’outil de crawl identifie, versus le volume de pages indexées sur Google, versus le volume de pages renseignées dans le sitemap et indexées sur Google.
  • Avec l’outil de crawl, identifier les cas de duplication de contenus, les pages 404, les liens vers les redirections 301, le nombre de niveaux de profondeur.
  • Identifier dans l’index Google, d’éventuelles pages orphelines (c’est à dire sans liens pointant vers elle).
  • Checker et analyser les indicateurs clés dans la Search Console et Google Analytics.
  • Checker et analyser le contenu des fichiers de configuration Robots.txt / sitemap.xml.
  • Checker et analyser les temps de chargement de pages.
  • Les templates sont ils SEO friendly ? Ont ils un affichage mobile efficace ?
  • Dans un second temps, il conviendra également d’analyser le contenu éditorial ainsi que le champ sémantique “traité”, ainsi que la structure du parcours utilisateur. Et enfin la nature des back links pointant vers votre site et vos pages.

Voir le guide complet sur l’audit SEO.

Ok pour l’audit SEO… Mais avec quels outils (liste non exhaustive : ce sont des propositions)

 

Phase technique

 

 

Phase templating

 

 

Phase éditoriale / sémantique

Citons par exemples :

  • Yooda Insights.
  • Ubersuggest.
  • Yourtextguru.
  • 1.fr.
  • Seoquantum.
  • Ranxplorer.
  • AnswerthePublic.

 

Phase de notoriété

 

  • Majestic SEO.
  • Ahrefs.com.

 

Phase sur l’affichage mobile

 

 

Une fois l’audit fini, place au plan d’action

Une fois que toutes les analyses sont effectuées, il convient de dresser un plan d’action priorisé afin de corriger l’existant, l’améliorer et le développer.
Pour vous aider dans la gestion de vos projets SEO : Gestion de projets en mode Agile Scrum.
C’est là que les choses se corsent car vos priorités SEO ne correspondront pas forcément à vos équipes techniques (si vous en avez). Dans ce cas, il faudra trouver des compromis.

Quelles sont les étapes à suivre lors de la création / mise en ligne d’un site ?

Faites bien attention à ce que chacune des étapes citées ci-dessous soient bien prises en compte :

  • Définir vos objectifs business, votre proposition de valeur, vos utilisateurs cibles.
  • Définir le dispositif digital que vous souhaitez mettre en place pour répondre aux besoins de vos utilisateurs cibles.
  • Choisir un nom de domaine.
  • Choisir une solution d’hébergement.
  • Choisir un CMS (wordpress, drupal, joomla…) ou autre plateforme.
  • Constituer son arborescence // architecture de l’information.
  • Créer les landing pages génératrices de trafic et de conversions.
  • Définir sa stratégie éditoriale + planning éditorial.
  • Rédiger les contenus / articles.
  • Partager sur les réseaux sociaux.
  • Monitorer les performances.
  • Prendre en compte les reculs, les indicateurs clés, et améliorer encore et toujours.

 

Quelles sont les étapes à suivre lors d’une migration de site ?

Les étapes :

  • Préparer l’arborescence du nouveau site.
  • Contenus : quels sont ceux conservés / pas conservés dans la migration ?
  • Préparer la table de correspondance entre les url de l’ancien site et les url du nouveau site (dans le meilleur des mondes, il vaut mieux que 100% des pages de l’ancien site soient prises en compte dans la migration).
  • Préparer les templates du nouveau site.
  • Formaliser le format des url du nouveau site.
  • Construire les nouvelles landing pages.
  • Une fois le nouveau site prêt, il faut procéder à la migration de l’ancien site vers le nouveau. Si possible il faut pouvoir tester en préproduction que les redirections fonctionnent bien (tester avec Screaming Frog plusieurs fois si nécessaire). Il ne doit plus rester aucune url de l’ancien site qui réponde toujours en 200.
  • Il faut également penser à vérifier que le transfert de la base de données a bien fonctionné, que les serveurs soient bien paramétrés et supportent bien les charges serveurs lourdes. Vérifier également que les flux soient bien transférés et fonctionnent bien. Idem pour le tracking, pour le back office, ainsi que pour la gestion des mails.

On appelle cela la phase de recette. Ce n’est pas le moment du projet le plus sympathique, pourtant elle est nécessaire afin que chacun s’assure que tout fonctionne bien. En effet, une migration ratée ou simplement buguée peut avoir des répercussions assez lourdes en terme de SEO ou en terme de business.
Par exemple on peut voir apparaitre des bugs dans les url qui dupliquent par dizaines les pages du site.
Bref, il faut éviter ce genre de problème d’où la phase de recette. Dans certains cas, la résolution des problèmes peut prendre plusieurs semaines, voire même plusieurs mois.

Quelle stratégie mettre en place pour que le référencement naturel devienne votre vraie source solide et pérenne d’acquisition de prospects ?

La réponse se trouve tout au long de cet article.

  • Faites en sorte que votre proposition de valeur corresponde bien aux besoins de vos utilisateurs cibles.
  • Définissez bien vos objectifs business et vos objectifs éditoriaux en lien avec les besoins de vos utilisateurs.
  • Construisez vos pages de vente et le parcours de conversions correspondant.
  • Construisez votre contenu éditorial : Apportez-y de la richesse et de vraies réponses, de l’impact.
  • Construisez votre arborescence : Mettez en avant vos pages business et les pages importantes.
  • Construisez une navigation fluide pour l’utilisateur.
  • Vérifiez en amont que vos pages sont toutes uniques, non dupliquées (si oui qu’elles soient gérées) avec un objectif sémantique précis.
  • Vérifiez que les temps de chargement ne soient pas trop longs.
  • Vérifiez que les pages s’affichent correctement sur mobile.
  • Vérifiez la bonne indexation de vos pages, et qu’elles se positionnent sur des requêtes importantes sur Google.
  • Construisez votre visibilité sur les réseaux sociaux, créez des liens avec vos prospects, qu’ils apprennent à vous connaitre sur les réseaux.

Faites déjà tout ceci, ce sera une bonne base.

Conclusion

Gardons en tête que la visibilité sur les listes de résultats des moteurs de recherche doit être complémentaire à une quête de visibilité sur les réseaux sociaux (sur ceux-ci vous pouvez plus facilement créer de liens directs avec des prospects potentiels).

Une question ? Un besoin ? Une demande d’information ?

D'autres sujets à découvrir sur le même sujet