Se traiter avec bienveillance même après une boulette

Table des matières

Se traiter avec bienveillance même après une grosse boulette ?

Comment ? Pourquoi ? Et surtout quel intérêt de ne pas le faire ?

Pourquoi la bienveillance envers vous-même est une des clés de votre réussite, de votre bien-être ?

Tout simplement, parce que pour faire les choses bien, il faut être bien avec soi-même.

 

Se traiter avec bienveillance : Regard sur l’échec – Arrêtons de voir l’échec de manière si négative

 

“Merder” sur un sujet, un dossier, une prestation, ça arrive tout le temps.

 

Par manque de temps, d’énergie, d’implication ou d’investissement, ou de gestion des urgences et des priorités.

Parfois aussi par manque de compétences ou de connaissances, mais ça aussi ça se soigne.

 

Ce n’est pas parce que vous vous êtes planté.e (une fois) que vous avez échoué. Et de toute manière, même quand vous vous plantez, vous apprenez à ne pas reproduire la même erreur (du moins c’est tout le mal que je vous souhaite).

On peut apprendre à bien vivre un échec, rebondir même après un échec.

 

 

Se traiter avec bienveillance : Misez sur ce que vous êtes et non ce que vous faites

 

Rappelez vous vos actions ne vous définissent pas. C’est ce que vous êtes, vous, qui vous défini.

Personnellement, j’ai mis beaucoup de temps à le comprendre. Mais c’est une réalité, et en avoir conscience vous permet de prendre du recul par rapport à une situation.

 

Donc oui “merder”, ça arrive.

 

Une des réactions face au fait d’avoir commis une bourde, comme j’ai pu avoir l’autre matin, c’est de se traiter comme une sombre crotte, avec tout le langage fleuri, élégant, poétique, même, qui va avec.

 

“Mais t’es vraiment une truffe, pourquoi t’as oublié”

 

Oui cet autre matin, j’ai raté une séance de coaching avec une cliente que j’apprécie beaucoup.

Je ne l’avais pas ajouté à mon planning. L’erreur de base. L’erreur bête.

L’erreur qui peut coûter cher. L’erreur qui peut dégrader une relation avec un client.

 

Oui je m’en suis voulu, parce que je ne commets pas ce genre de bourde d’habitude. Heureusement ladite cliente est cool (en même temps tous mes clients sont cools, sinon on ne travaillerait pas ensemble).

La vie entrepreneuriale n’est pas un long fleuve tranquille. Si la fatigue s’ajoute à une charge de travail trop importante, ce genre d’erreur se produit facilement. Alors autant en être conscient et l’anticiper le plus possible (notamment quand vous acceptez un nouveau projet : Suis-je capable d’assumer la charge de travail ?).

 

Mais être dur avec soi n’est pas la solution. Ca fait du bien sur le coup (et encore), mais c’est tout.

 

Une erreur révèle 99% du temps une solution à trouver et à déployer.

 

Non définitivement, se traiter comme une sombre merde ne va pas vous aider à développer votre business.

 

Vous pouvez être en colère contre vous-même d’avoir raté un rendez-vous (encore désolé Emmanuelle). Ou avoir mal défini un devis, ou mal organisé une séance avec un client.

L’important est de ne pas rester bloqué sur ce point, et d’avancer, et d’apprendre de votre erreur, et de ne pas s’auto-flageller. Rester dans l’action, car c’est cela qui vous permettra de passer à autre chose.

 

Accepteriez-vous que vos amis vous pourrissent comme vous vous pourrissez ?

 

Être en colère est une émotion naturelle. Rien ne sert de la refouler. Pour autant rester en colère contre soi n’apporte rien, si ce n’est pas constructif.

 

Question à 1000€ : Accepteriez-vous qu’un ami vous parle, comme vous vous parlez dans un tel moment ?

 

Sauf si vous avez des tendances masochistes, je ne crois pas.

 

Si vous parlez à vos amis comme vous vous parlez à ce moment précis, je ne suis pas sûr que vous conserviez longtemps vos amis.

Et les amis, c’est la vie.

Parlez à vous-même comme vous parleriez à un ami : avec bienveillance, empathie, compassion, gentillesse, patience, attention.

 

Soyez votre meilleur ami, car vous êtes seul.e sur votre bateau entrepreneurial.

 

  1. Se traiter comme une truffe ne sert à rien.
  2. Se traiter comme une crotte (si c’est répété et régulier) peut sérieusement entacher votre confiance en vous et votre estime de soi.
  3. Se parler comme à un ami fait du bien au moral, et renforce l’estime de soi, et renforce les défenses immunitaires, réduit le stress et la tension artérielle.

 

Attention, la bienveillance envers soi-même se travaille au quotidien, par petites touches. Ne vous attendez pas à devenir hyper bienveillant envers vous-même d’un seul coup. Ce serait illusoire.

 

Prouvez-vous que vous êtes capable d’avoir cette attitude positive envers vous-même.

 

Se traiter avec bienveillance : L’entrepreneur et le marathon sans fin

 

L’Entrepreneuriat est un marathon sans fin, sans ligne d’arrivée. Il s’avère énergivore et chronophage, même s’il a tant de choses à vous apprendre.

 

C’est pourquoi il est si important de capitaliser sur soi, capitaliser sur son bien-être, son niveau d’énergie, porter sur soi un regard positif et enthousiaste, afin de pourvoir continuer à porter votre projet.

 

Tout simplement parce que ce sont le cheminement, les étapes et les paysages qui rendent ce marathon si puissant, si fort en émotions.

 

Et non les performances, ou les explosions de CA. Générer du CA alors que vous vous épuisez à la tâche, non ce n’est pas ça la vie. En tout cas, c’est mon point de vue.

 

Se traiter avec bienveillance : Comment se parler après une grosse boulette

 

Après l’incident de cette semaine, j’aurais pu me dire :

 

“Ok Loulou (attention Copyright), t’as loupé ton rendez-vous, tu as pu en organiser un nouveau. Tout le monde est satisfait. ce n’est pas la fin du monde.

Maintenant, demande-toi pourquoi c’est arrivé :

  • Fatigue.
  • Trop de sujets en même temps.
  • pas enregistré le rdv dans Google Calendar.
  • … ?

 

=>> Mets en place urne organisation qui te permettra à l’avenir de ne plus oublier ce genre de rendez-vous. Enregistre systématiquement tes rendez-vous sur Calendar.

 

=>> Tous les matins, regarde toi dans la glace et récite toi avec bienveillance tes qualités, tes forces. Dis toi que tu as des choses à apporter.

 

=>> Tous les soirs, liste les points positifs de la journée et capitalise dessus. Règle absolue : Ne pas finir la journée sur une note négative.

 

=>> Si tu es très / trop fatigué, demande toi comment tu peux lever le pied, te reposer, penser à autre chose.

 

=>> Peut-être que tu veux tout faire en même temps, remets des priorités, concentre toi d’abord sur l’essentiel : De quoi as tu besoin pour développer ton business ? De clients ? Trouve des clients !

 

=>> Fais des pauses pendant la journée, impose toi une activité sportive, va à la piscine, marche, fais une micro sieste.

 

=>> Ne te fais pas de to do lists à rallonge.

 

=>> Réserve toi toujours un créneau de vide dans la journée pour gérer les imprévus et autres urgences urgentes.

 

Prônons l’art d’être bienveillant envers soi-même

 

Être bienveillant envers soi-même et s’autoriser à ne pas être parfait sont les clés fondamentales pour faire de vous un.e entrepreneur heureux, épanoui, bien dans ses baskets, et prêt à offrir la meilleure version de soi au Monde.

Être bienveillant envers soi-même.

 

Ressources complémentaires

 

Savoir lâcher prise.

Le mindset qui vous emmène loin.

L’art de la bienveillance envers soi-même.

Se révéler et être soi.

Les barrières mentales : comment elles flinguent votre business.

Quel intérêt de suivre son cheminement intérieur.

Devenir et être soi.

Pourquoi entreprendre inspire.

Syndrome de l’imposteur.

En manque d'inspiration ? Venez prendre votre shoot !

C’est le shoot qu’il vous faut pour :

  • Développer votre activité et lui donner du sens selon votre raison d’être.
  • Transformer vos prospects en clients grâce à une communication partant de vous.
  • Développer votre SEO.
  • Libérer votre potentiel, votre créativité et votre confiance en vous.

D'autres sujets à découvrir sur le même sujet

Besoin d'avancer sur projet ? Sur votre communication ?

Je vous aide à :

  • Créer de nouvelles étincelles (et à vous reconnecter) dans votre projet et votre communication en partant de vous, de vos valeurs, votre personnalité et de votre raison d’être.
  • Créer la réussite de votre projet entrepreneurial.