Comment retrouver ton enfant intérieur ?

Table des matières

Dans un monde de plus en plus complexe au contexte international souvent anxiogène (guerre en Ukraine, crise économique, réchauffement climatique, etc…), il peut être tentant de se réfugier auprès de son enfant intérieur.

Encore faut-il le chercher et le trouver.

Par ailleurs la quête de l’enfant intérieur peut intervenir dans le processus thérapeutique avec un psychologue / thérapeute.

Tour de piste sur l’enfant intérieur.

 

Qu’est ce que l’enfant intérieur ?

 

Le terme enfant intérieur est assez simple : notre part d’enfance que nous portons toujours même à l’âge adulte.

Intérieur : qui se cache bien au fond de notre âme.

L’enfant intérieur = concept psychologique faisant référence à la partie de nous-même qui conserve les sentiments, les schémas et blocages émotionnels, les expériences et les souvenirs de notre enfance, les pensées limitantes, l’estime de soi, la confiance en soi.

L’enfant intérieur = notre nature authentique et pure, avant que nous ne soyons influencés par les attentes sociales, les croyances limitantes et les expériences traumatisantes.

L’enfant intérieur incarne notre spontanéité, notre curiosité, notre créativité et notre capacité à ressentir la joie et l’émerveillement. Il peut également contenir les blessures émotionnelles non résolues, les peurs et les besoins non satisfaits de notre enfance.

Le concept de l’enfant intérieur intervient souvent dans le processus de guérison émotionnelle de l’individu. Selon le profil du thérapeute.

 

En se connectant à cette partie de nous-même, nous pouvons identifier et guérir les blessures du passé, rétablir notre estime de soi, et cultiver une relation bienveillante avec nous-même. C’est un processus de guérison du passé pour mieux vivre le présent puis le futur.

Il y a toutes sortes d’outils et de méthodes / démarches pour initier un travail sur ton enfant intérieur : la visualisation, l’écriture expressive, la méditation et d’autres formes de thérapie créative.

Dans tous les cas, l’objectif est de rétablir l’harmonie intérieure, de cultiver l’amour de soi et de permettre à notre enfant intérieur de s’exprimer et de se développer de manière saine.

 

Pourquoi vouloir chercher cet enfant intérieur ?

 

Plusieurs raisons propres à chacun peuvent justifier un travail thérapeutique sur l’enfant intérieur. Parmi celles-ci :

 

Chercher la guérison émotionnelle

L’enfant intérieur est la partie de nous qui a vécu des expériences traumatisantes, des blessures émotionnelles ou des négligences pendant l’enfance. En cherchant à le comprendre et à le guérir, on peut travailler sur les émotions refoulées, les schémas de pensée limitants et les comportements autodestructeurs qui découlent de ces expériences. Cela permet de favoriser la guérison émotionnelle et de se libérer des traumatismes du passé.

 

Chercher à se connecter à soi-même

En explorant l’enfant intérieur, on se reconnecte à notre essence authentique, à nos besoins, à nos désirs et à notre créativité. Cela permet de mieux se connaître, de se découvrir, de renforcer l’estime de soi et de développer une relation plus profonde et plus aimante avec soi-même.

 

Chercher à améliorer la teneur des relations aux autres

Nos expériences précoces (à l’âge de l’enfance) façonnent souvent nos schémas relationnels. En explorant l’enfant intérieur, on peut identifier les modèles de comportement qui se répètent dans nos relations et travailler à les modifier.

Objectif : Améliorer nos relations avec les autres.

 

Vouloir passer par la gamification, la créativité et le jeu

L’enfant intérieur est souvent associé à la spontanéité, à l’imagination et à la capacité de jouer. En se reconnectant à cette part de nous-mêmes, on peut libérer notre créativité et notre joie de vivre. Cela peut nourrir notre esprit, stimuler notre curiosité et nous aider à aborder la vie avec plus de légèreté.

A noter par exemple que dans les ateliers d’intelligence collective, on utilise souvent des outils de gamification et d’appel à la créativité de chacun. En effet, on recherche alors la spontanéité de l’enfance.

 

A noter que la recherche de l’enfant intérieur peut être un processus émotionnellement intense et perturbant et peut nécessiter un accompagnement thérapeutique en complément.

 

Comment chercher (et trouver) ton enfant intérieur ?

 

Chercher son enfant intérieur relève nécessairement du processus introspectif. La dimension émotionnelle peut être aussi très forte selon le vécu de l’individu.

 

L’idée des exercices cités ci-dessous est de te permettre de reconnaitre la présence de ton enfant intérieur et de l’accueillir.

 

> Dans un premier temps, identifie ton ou tes conflits intérieurs.

> Interroge toi, demande toi les origines de ces conflits.

> Ensuite parle à ton enfant intérieur, fais la paix avec lui, écoute ses besoins, ses ressentis.

> Enfin cherche à répondre activement aux besoins de ton enfant intérieur et à tes besoins à toi en tant qu’adulte.

 

Prends du temps pour toi pour la réflexion

Accorde-toi un moment tranquille où tu peux te détendre et te concentrer sur toi-même, te reconnecter à toi-même. Autorise toi à immerger dans des activités qui te rendaient heureux.se quand tu étais enfant.

Quelles étaient tes activités préférées ? Qu’est-ce qui t’amusait le plus ? Fais une liste de ces activités et essaye de les intégrer à nouveau dans ta vie quotidienne.

Cela peut être tout et n’importe quoi, comme jouer, dessiner, écouter de la musique joyeuse, danser, etc.

Objectif : Te créer un moment privilégié où ton enfant intérieur peut remonter à la surface.

 

Souviens-toi de ton enfance

Essaye de te rappeler de tes souvenirs d’enfance, des moments qui étaient significatifs pour toi, des activités que tu aimais faire, des personnes qui étaient importantes dans ta vie à l’époque.

Écris dans un journal, ou dessine, comme tu veux. L’idée est que tu puisses exprimer ces souvenirs, les émotions, les ressentis, les sentiments que tu y associes.  : Prends un journal et écris librement sur ton enfance, tes souvenirs, tes émotions et tes sentiments.

L’écriture n’est peut-être pas naturelle ou instinctive pour toi. Essaie, ou tente autre chose. Tant que c’est naturel et facile pour toi.

Objectif : Faire ressortir par les souvenirs l’enfant que tu étais et les émotions, les sentiments que tu portais en toi.

 

Exprime ta créativité

Laisse libre cours à ton imagination et à ta créativité. Dessine, peins, danse, chante, joue d’un instrument de musique, écris des histoires… Trouve une activité artistique qui te permet de te connecter avec ton côté ludique et imaginatif.

Le jeu est une façon merveilleuse aussi d’exprimer ta créativité et de te reconnecter avec ton enfant intérieur.

 

Sois patient avec toi-même et accorde-toi le temps nécessaire pour explorer cette part de toi

 

Cultive l’émerveillement

Essaie de prendre le temps d’observer le monde qui t’entoure avec un regard neuf et émerveillé. Pas facile. Vraiment pas facile. Mais intéressant de porter un regard d’enfant sur les choses du quotidien. Je triche un peu, je prends exemple sur mes enfants et m’inspire d’eux. Ils voient le monde de manière simple. C’est nous qui le rendons complexe. Pas eux.

 

Sois bienveillant envers toi-même

Apprends à t’aimer et à te traiter avec bienveillance. L’enfant intérieur a besoin de sécurité et d’affection. Prends soin de toi et cultive une attitude positive envers toi-même.

 

Reconnecte toi à toi même

Ecoute toi, écoute ce que ton corps te dit, écoute ce que tes émotions expriment comme besoins. Ecoute tes ressentis.

Sois en pleine conscience au moment présent. Ne cherche pas intellectualiser l’expérience, sois toi même dans ton corps, dans tes ressentis.

Concentre toi sur les différentes parties de ton corps. Si tu es allongé.e , observe le contact de ta peau sur le matelas.

 

Parle à ton enfant intérieur

Une fois que tu sens qu’il est là, parle lui avec bienveillance, comme tu aimerais qu’on te parle. Dis lui ce qu’il a besoin d’entendre, que tu l’aimes, que tu es avec lui comme un ami.

Dis lui que parfois la vie est difficile, mais que plein de bonnes choses vont se produire et qu’il doit accueillir toutes ces bonnes choses comme un cadeau.

Dis lui que tu es là pour veiller sur lui et que tu es toujours près de lui.

L’inverse marche aussi : Pendant ce moment d’échange écoute très attentivement ce qu’il a à te dire.

Vois cet exercice comme un moyen de te créer une sorte de bulle d’amour rien que pour toi, et que tu t’es créée tout seul.

C’est le moment idéal pour te montrer bienveillant avec toi même, faire la paix avec toi même.

C’est un super exercice pour faire la paix avec soi même.

 

 

Rappelle toi qu’il n’y a pas de méthode universelle pour retrouver son enfant intérieur, et chacun a sa propre voie.

Sois patient, bienveillant envers toi-même et ouvert aux surprises que ce voyage intérieur peut apporter.

 

Une seule fois, un seul voyage ?

 

Non bien sûr, l’exercice ne se limite pas qu’à une seule fois, tu peux réitérer l’expérience autant de fois que tu le souhaites.

Fais toi du bien, fais du bien à ton enfant intérieur.

 

Les limites

 

Il n’y en a aucune. Toutefois, si tu sens que l’exercice de connexion à ton enfant intérieur est trop énergivore pour toi, peut-être que tu pourrais demander l’aide d’un professionnel.

 

Ressources complémentaires

 

Que sont les biais cognitifs

La communication non violente

Qu’est ce que l’intelligence émotionnelle ?

Qu’est ce que la réalisation de soi ?

Ta mission de vie

Comment être authentique

Trouver ton essentiel

Mental de gagnant

Ton syndrome de l’imposteur

Ne te compare pas aux concurrents

Ta charge mentale

Ta confiance en toi

Tes pensées limitantes

Fais les bons choix

Apprends à gérer tes émotions

Gère ton stress

Révèle toi à toi même

Sois bienveillant.e envers toi même

Développe tes mad skills

Apprends à lâcher prise

Réussis ta vie

Rebondir après un échec

Ose être toi même

Construis et développe ton activité

Principes de l’effectuation

Les life skills

Ta zone de génie

Tes valeurs

Les soft skills

Ce qui t’empêche de réussir

Accomplissement de soi

S’aimer soi

L’estime de soi

Ressources pédagogiques

Reçois ton shoot d'inspi'
Chaque Lundi dans ta boite mail