Qu’est-ce que l’affirmation de soi ?

Table des matières

Ah, l’affirmation de soi, c’est un vaste sujet, mais super intéressant ! Allez, installe-toi confortablement, prends un café ou un thé, et on va décortiquer ça ensemble 🙂

 

L’affirmation de soi est une des composantes de l’intelligence émotionnelle

 

Rappelons ici que l’affirmation de soi est une des composantes majeures de l’intelligence émotionnelle.

L’intelligence émotionnelle c’est entre autres, ta capacité à comprendre, et gérer tes émotions et à décortiquer les émotions chez ton interlocuteur. Pour quoi ? Pour des relations plus saines, plus constructives, et être mieux dans ta vie et dans ton business.

L’affirmation de soi fait partie de la section “Expression individuelle”, au même titre que l’expression émotionnelle et l’indépendance.

 

Comprendre ce qu’est l’affirmation de soi ?

 

L’affirmation de soi, c’est un peu comme être le capitaine de ton propre navire dans l’océan de la vie. Ou imagine toi au volant de ta vie.

C’est ta capacité à conduire cette voiture exactement là où tu veux aller, en respectant les autres conducteurs, mais sans laisser personne te dicter ta route.

C’est savoir exprimer clairement tes pensées, tes sentiments, et tes besoins, tout en respectant ceux des autres. C’est une forme d’honnêteté envers toi-même et envers les autres, qui demande courage et authenticité.

C’est savoir dire « oui » quand tu le penses vraiment et « non » quand quelque chose ne te convient pas, sans te sentir coupable.

 

Pourquoi s’affirmer est essentiel ?

 

Imagine que tu es dans une situation où on te demande de faire quelque chose que tu ne veux pas faire. L’affirmation de soi, c’est avoir le courage de dire, avec respect et fermeté, « je ne suis pas à l’aise avec ça ».

Tu fais passer tes besoins en priorité et non ceux des autres.

Ce n’est pas de l’égoïsme ou de l’égocentrisme, c’est plutôt faire de soi sa priorité. Investir sur soi pour mieux se révéler au Monde.

S’affirmer, c’est un peu comme mettre de l’engrais sur tes relations personnelles et professionnelles. Ça les fait grandir saines et fortes. Quand tu sais t’affirmer, tu construis un respect mutuel, tu préviens les malentendus, et tu renforces ta confiance en toi. C’est essentiel pour ta santé mentale et ton bien-être émotionnel. Et puis, ça t’aide à éviter de te retrouver dans des situations où tu te sens mal à l’aise ou exploité.

 

Tu es responsable de la manière dont tu gères tes émotions

 

L’affirmation de soi c’est aussi reconnaître et exprimer tes sentiments, qu’ils soient positifs ou négatifs. Si tu es heureux, tu le partages ; si quelque chose te dérange, tu en parles aussi. Cela ne signifie pas être désagréable ou agressif, mais plutôt être honnête et direct, tout en restant respectueux envers les autres.

Mais attention, s’affirmer ne veut pas dire toujours obtenir ce que tu veux. C’est plutôt chercher un équilibre entre tes besoins et ceux des autres. C’est comme une danse où parfois tu mènes, parfois tu suis, mais tu restes toujours fidèle à toi-même.

 

Construis des relations saines avec l’affirmation de soi

 

Savoir écouter

 

L’affirmation de soi, c’est aussi savoir écouter. Ça peut sembler paradoxal, mais comprendre les autres et respecter leur point de vue fait aussi partie du processus. Cela te permet de créer des relations plus authentiques et profondes.

Pour t’affirmer, il est important de connaître tes limites et tes valeurs.

Qu’est-ce qui est vraiment important pour toi ? Quels sont tes principes non négociables ? En ayant une idée claire de ces éléments, il te sera plus facile de te positionner dans différentes situations.

Il existe différents styles de communication : passif, agressif, passif-agressif et assertif. Le but, c’est de tendre vers l’assertivité. Le style passif, c’est quand tu mets les besoins des autres avant les tiens. À l’opposé, l’agressif, c’est quand tu places tes besoins avant ceux des autres, souvent de manière blessante. Le passif-agressif, c’est un mélange sournois des deux. L’assertivité, c’est l’équilibre parfait : tu respectes les besoins de tous, y compris les tiens.

 

Savoir gérer les conflits

 

Un autre aspect de l’affirmation de soi est la capacité à gérer les conflits. Ce n’est pas parce que tu t’affirmes que tu n’auras jamais de désaccord avec quelqu’un. Au contraire, savoir gérer ces moments, en restant calme et en cherchant des solutions constructives, est une compétence clé.

Et n’oublie pas, l’affirmation de soi, ça s’apprend et ça se pratique. Comme tout, au début, cela peut sembler difficile, mais avec de la pratique, cela deviendra de plus en plus naturel. Commence par de petites choses, comme donner ton avis sur un choix de film ou de restaurant, puis progresse vers des situations plus complexes.

 

Comment développer ton affirmation de soi ?

 

Alors, comment on développe cette compétence ?

 

Connais toi toi-même

 

Premièrement, il faut bien te connaître : savoir ce que tu veux, ce que tu ressens, et ce qui est important pour toi. Ensuite, pratique la communication claire. Utilise des “je” pour exprimer tes sentiments sans accuser les autres (“je me sens…”, “j’ai besoin de…”). Apprends aussi à dire non, et à fixer des limites saines. Et surtout, n’oublie pas d’écouter les autres. L’affirmation de soi, c’est un échange, pas un monologue.

Bref, pratique la communication non violente ! Pas facile, mais diablement utile 🙂

Commence par te connaître toi-même. Quels sont tes valeurs, limites, besoins ? Prends le temps de réfléchir à ce que tu aimes, ce que tu n’aimes pas, et pourquoi. C’est la base de ton affirmation. Journaliser tes pensées ou parler avec un proche ou un thérapeute peut t’aider dans cette découverte. Plus tu comprends tes propres motivations, plus il te sera facile de les exprimer clairement aux autres.

 

Pratique la communication assertive

 

L’assertivité, c’est l’art de dire ce que tu penses de manière respectueuse. Utilise des phrases commençant par “je” pour exprimer tes sentiments : “Je me sens…”, “J’ai besoin de…”. Cela te permet de parler de toi sans accuser l’autre. Par exemple, au lieu de dire “Tu ne m’écoutes jamais”, dis “Je me sens frustré(e) quand je ne me sens pas écouté(e)”. Apprends aussi à écouter activement les autres. L’affirmation de soi, c’est un échange, pas un monologue.

 

Fixe des limites saines

 

Savoir dire non est essentiel. Fixe des limites claires sur ce que tu es prêt à accepter ou non. Ça peut être difficile au début, surtout si tu es habitué à vouloir plaire à tout le monde. Mais se respecter soi-même, c’est aussi respecter les autres. Lorsque tu poses des limites, tu donnes aux gens un cadre clair sur la meilleure façon d’interagir avec toi.

 

Pratique et patience

 

L’affirmation de soi est une compétence qui se développe avec le temps. Commence par des situations peu intimidantes, puis progresse vers des enjeux plus importants. Accepte que parfois, les choses ne se passent pas comme prévu. C’est normal. L’échec fait partie de l’apprentissage.

N’oublie pas, la réaction des autres n’est pas toujours un reflet de ta manière de t’affirmer. Certaines personnes peuvent être surprises ou réactives face à ton changement, surtout si elles sont habituées à te voir dans un rôle plus passif. Donne-toi et aux autres le temps de s’adapter à cette nouvelle dynamique.

Et surtout, sois bienveillant envers toi-même. Chaque petit pas est une victoire. Célèbre tes succès, apprends de tes erreurs, et continue d’avancer. L’affirmation de soi, c’est un voyage, pas une destination.

 

Les pièges à éviter

 

Il y a quelques pièges à éviter. Le premier, c’est de confondre affirmation et agressivité. Être assertif ne veut pas dire être désagréable. Le second piège, c’est de penser que s’affirmer va toujours bien se passer. Parfois, les gens réagiront négativement, et c’est OK. C’est une partie du processus. Enfin, n’oublie pas de pratiquer l’auto-compassion. S’affirmer, c’est un apprentissage, et tu as le droit à l’erreur.

 

Pour être dans l’affirmation de soi tu dois capitaliser sur toi

 

Prends le temps de t’écouter, écouter tes besoins, respecte toi, aie conscience de ta valeur, et de ce que tu apportes au Monde.

Tu as le droit de t’exprimer, exprimer un avis différent des autres

Prends soin de toi. L’affirmation de soi inclut aussi de savoir se respecter soi-même. Cela signifie prendre du temps pour toi, pour tes passions et pour te reposer. Après tout, tu ne peux pas être à l’écoute de tes besoins si tu es épuisé.

 

Autres solutions pour t’affirmer au quotidien (et développer ta confiance en toi)

 

Célèbre les petites victoires.

Récite toi devant la glace des paroles motivantes comme “tu es fort.e, tu vas y arriver, t’es le meilleur / la meilleure”.

Accepte les retours constructifs même s’ils ne sont pas toujours agréables à entendre.

Entoure toi de personnes positives et bienveillantes.

Pratique la bienveillance autour de toi.

Sois reconnaissant.e pour ce que tu as, ce que tu obtiens.

Pratique la gratitude.

Vois les désaccords comme un moyen de changer de perspective et / ou d’enrichir ton point de vue.

 

Ressources complémentaires

 

Faire un travail sur soi

Gère ton stress

Faire la paix avec soi

La communication non violente

L’intelligence émotionnelle

Gérer tes émotions

Réalisation de soi

Estime de soi

S’aimer soi

Reçois ton shoot d'inspi'
Chaque Lundi dans ta boite mail