Et si tu prenais le temps de ne rien faire ?

Table des matières

L’art de ne rien faire…

Parlons-en ! En cette période estivale, l’envie de lézarder est bien là, et tant mieux.

Mais ne rien faire est ce si facile et accessible pour tout le monde ?

Voyons ça de plus près.

 

Que signifierait “ne rien faire” ?

 

De ce que je comprends de cette phrase, l’idée n’est pas de tomber dans l’inaction ou dans l’oisiveté mais plutôt de prendre le temps, de profiter du moment présent, et de plonger dans la méditation pour grandir.

 

Le piège de l’inaction

 

Oui c’est facile de tomber dans ce piège. Comme s’il n’y avait que deux extrêmes possibles :

– L’action permanente dans laquelle notre société nous plonge en permanence tel un diktat. Si tu n’es pas dans l’action tu as raté ta vie.

– L’inaction totale. On ne fait plus rien. Vraiment plus rien. On végète.

 

Sauf que cette inaction ne peut durer qu’un temps car la réalité de la vie et du quotidien nous rattrape.

 

La vérité est entre les deux ?

 

A titre personnel, je prône une vérité entre ces deux extrêmes.

 

Rester dans l’action car le corps et l’esprit ont besoin de bouger, d’agir pour évoluer, changer de position. MAIS. Avec douceur.

C’est à dire :

S’autoriser à prendre le temps. Savourer le temps présent.

En pleine conscience.

Opérer un changement dans la perception et la conception personnelle qu’on a du temps qui passe.

 

Accepter que prendre le temps, c’est prendre du temps pour soi.

C’est une preuve d’amour de soi, de s’aimer, de prendre soin de soi.

Cela a bien sûr un effet bénéfique sur la confiance en soi, l’estime de soi, la perception de soi, et physiquement aussi cela a des répercussions : moins de stress, moins de tension, un meilleur sommeil, une meilleure conscience de soi même.

On imagine aussi comme répercussion : Un rapport au temps plus sain, car on le savoure.

Les journées passent différemment.

 

Le cas des vacances

 

Les vacances sont le meilleur moment pour décrocher, prendre le temps, s’écouter, se faire plaisir, prendre soin de soi.

Et tant mieux si tu le fais.

Maintenant j’ai une question pour toi : Pourquoi t’infliges-tu d’attendre les vacances pour prendre soin de toi ?

Tu commences les vacances sur les rotules, fatigué.e physiquement, mentalement, moralement de ce rythme que tu t’imposes au quotidien.

 

Pourquoi tu n’essaierais pas de faire perdurer ce rythme au-delà des vacances ?

Alors oui tu vas me dire que les vacances sont une parenthèse et que le quotidien est chargé, et que les journées ne font que 24h.

 

Au-delà des vacances

 

Tu peux choisir de changer ta propre perception du temps, et de ta manière de prendre soin de toi.

Cela ne va pas se faire du jour au lendemain, mais plutôt par paliers comme la philosophie zéro déchets.

 

Par exemple :

Réduire ta todo list du jour, et étaler les urgences dans le temps.

Finir tes journées plus tôt, pour aller aller à la piscine par exemple.

Ou inversement t’autoriser à prendre des pauses plus longues.

Le soir, au lieu de regarder un film sur Netflix, prends toi un bouquin à lire.

 

Ce ne sont bien sûr que des suggestions, à toi de trouver un rythme qui te convienne et qui ne te fasse pas culpabiliser.

 

En tout cas je suis convaincu que ce temps suspendu des vacances où tu décroches et que tu reviens à toi même, tu peux le retrouver dans ton quotidien.

Mais seulement si tu le veux vraiment.

Cela te permet de te ressourcer au quotidien, de maintenir ton énergie physique et mentale, sans t’épuiser, et risquer de finir en burn-out.

 

Je crois aussi que ce rééquilibrage de vie doit s’opérer avec un changement dans la consommation des réseaux sociaux.

C’est ça aussi reprendre le temps : se couper des distractions des réseaux sociaux qui empêchent de se détendre, revenir à soi, rentrer en méditation, laisser gambader joyeusement son cerveau.

 

Le cas assez incroyable et inspirant de Christopher Knight

 

Je te parle ici de l’incroyable histoire de Christopher Knight qui a vécu 27 ans en ermite dans une forêt du Maine.

Il s’était construit une sorte camp de base niché entre des rochers dans une zone très dense et difficile d’accès dans une forêt. La civilisation était à quelques miles de son camp mais personne ne l’a trouvé pendant toutes ces années.

Il volait de la nourriture et du matériel de survie dans des bungalows de vacances qui longeaient le lac près de son campement. C’est comme ça qu’il a été repéré.

 

Il n’avait pas prévu de vivre en ermite pendant si longtemps, cela s’est fait comme ça, naturellement.

Il a passé donc 27 ans seul, isolé, mais seul avec lui même, se livrant à des séances quotidiennes de méditation, de réflexion, où il ne faisait que savourer l’instant présent, dénué de tout, ne vivant qu’avec le minimum. Il n’avait que peu de distractions, ce qui lui permettait de se concentrer sur l’essentiel.

 

Sa charge mentale était quasi vierge, pas perturbée par les nouvelles technologies et les réseaux sociaux.

 

De ses propres confessions, il vivait à la manière d’un moine : délesté de tout, il pouvait aller très loin au fond de lui même comme une sorte de plénitude. Je ne dis pas qu’il était illuminé mais qu’il avait trouvé son feu intérieur, qui lui permettait de vivre sereinement.

Et finalement il n’y a que là qu’il se trouvait loin. Les rapports humains lui coûtaient.

Plus bas je t’ai mis un lien vers mon article sur Trouver sa Place.

C’est ça revenir à soi, prendre le temps pour soi, c’est trouver sa place, être au bon endroit, aligné avec soi.

 

Le propos ici n’est pas de te convaincre de vivre comme Christopher Knight, moi non plus je n’en aurai pas envie, ma petite famille me manquerait trop.

 

Mais plutôt de te rappeler que si tu le veux, tu peux changer au quotidien ta manière de revivre, pour renouer au slow life, prendre le temps de prendre le temps, profiter, savourer, tout en restant dans l’action, et prendre soin de toi.

 

Ce n’est pas une démarche égoïste, et égocentrée, mais une démarche qui te rappelle que tu es ta propre priorité. Une déclaration d’amour envers toi même.

Si tu ne le fais pas, personne ne le fera pour toi.

 

Ressources complémentaires

 

Trouver sa place

L’écoute active c’est quoi

Tes croyances qu’en fais tu ?

Où travailler en tant qu’indépendant

Les plaisirs d’entreprendre

Cheminement intérieur de héros

Qu’est ce qu’entreprendre

Difficultés du solopreneur

Qu’est ce qu’un entrepreneur libre

Super héros et Harry Potter

Motivations à devenir entrepreneur

Les super pouvoirs des Pokémon

Interview d’utilisateur : je l’ai fait

Crée tes codes

Tu peux être extraordinaire

Tu bloques ?

Être optimiste ça veut dire quoi

Que fais tu de tes convictions

Ne cherche pas à plaire à tout le monde

Que fais tu de tes croyances

Ne renonce jamais à tes rêves