Comment faire un travail sur soi : partir en voyage à la découverte de soi

Table des matières

Tu as envie de commencer à travailler sur toi-même ou tu es déjà dans le travail sur soi ?

Ce qui suit va te plaire j’espère 🙂

Dans un monde en constante évolution, où le bruit extérieur peut souvent submerger ta voix intérieure, l’importance de l’auto-réflexion, de l’écoute de soi, et de l’introspection devient cruciale.

Vois ce voyage intérieur, non pas comme un acte égoïste, mais plutôt comme une ouverture au Monde et un chemin vers une meilleure compréhension de toi-même. Afin de vivre une vie plus épanouie et harmonieuse.

Tu verras dans cet article comment voir le travail sur soi comme un voyage enrichissant et profondément positif, semé de découvertes sur toi-même.

 

Comprendre le travail sur soi

 

Le travail sur soi correspond à un processus continu d’auto-réflexion, d’auto-évaluation et d’introspection.

Dans quel but ?

T’engager dans un voyage intérieur pour mieux comprendre et ensuite dépasser tes propres pensées, émotions, et comportements, tes pensées limitantes, tes plafonds de verre, tes syndromes de l’imposteur.

Pour t’améliorer, devenir une meilleure version de toi, changer de perspectives.

 

Cela implique aussi de comprendre les failles dans tes comportements, ce que tu aimerais exprimer autrement. Afin de faire ce travail, tu devras te confronter à des vérités inconfortables et remettre en question des croyances profondément enracinées.

Voici quelques mythes et réalités autour du travail sur soi :

 

Mythe 1

Le travail sur soi est un signe de faiblesse.

Il me rend fou celui-là, non bien sûr c’est tout le contraire : reconnaître la nécessité de ce travail et avoir le courage de t’y engager est un signe de force et de maturité.

 

Mythe 2

Le travail sur soi peut être accompli rapidement.
Non bien sûr, le processus est souvent long et requiert une patience et une persévérance constantes. Cela prend du temps.

Alors oui certains blocages peuvent être réglés rapidement mais de manière générale le travail sur soi prend du temps.

 

Mythe 3

Le travail sur soi est un processus solitaire.
Le soutien extérieur est crucial pour fournir une perspective extérieure et des encouragements.

 

En quoi le travail sur soi est important ?

 

Il t’amène à une meilleure connaissance de toi-même, indispensable pour une vie plus épanouie et significative. En comprenant mieux tes propres mécanismes, tu peux améliorer tes relations aux autres, gagner en sérénité, en alignement intérieur, en confiance en toi, augmenter ton efficacité au travail et atteindre un sentiment de paix intérieure.

 

Les bénéfices du travail sur toi-même

 

Le travail sur soi est un chemin personnel essentiel pour un meilleur alignement à soi, de meilleures perspectives de croissance de soi, et enfin une meilleure connaissance de toi pour réaliser tous tes projets et être bien dans ta vie et dans tes baskets.

 

Ta croissance personnelle

 

Un des principaux avantages du travail sur soi est la croissance personnelle, ou croissance de toi même.

Ce voyage intérieur permet de se découvrir soi-même, de comprendre ses propres valeurs, désirs, et peurs. Cela conduit à une meilleure estime de soi et à un sentiment d’autonomie accru.

Objectif : Surmonter des obstacles à soi, comme la peur et l’insécurité, et exploiter pleinement son potentiel.

Ainsi tu développeras ta résilience, la gestion émotionnelle, et la capacité à faire face aux défis de la vie.

 

Améliorer tes relations

 

Grâce à ce travail sur toi même, tu es mieux avec toi et tes relations inter personnelles et professionnelles s’améliorent.

En comprenant mieux tes propres émotions et réactions, tu es mieux équipé pour interagir avec les autres de manière saine et constructive.

Cela peut conduire à des relations plus fortes, plus empathiques et plus satisfaisantes.

Dans le milieu professionnel, le travail sur soi contribue à développer des compétences / soft skills clés telles que la communication, le leadership, et la collaboration en intelligence collective.

Tu développes ainsi ton intelligence émotionnelle et la communication non violente, dans la reconnaissance et l’accueil des émotions de l’Autre.

 

Les premiers pas du travail sur soi

 

Entamer un travail sur soi est un voyage fascinant vers la découverte et l’amélioration de soi. A condition d’y travailler. Voici quelques étapes clés.

 

Auto diagnostic

 

L’auto-évaluation est la pierre angulaire du travail sur soi. Cela implique un examen honnête et approfondi de ses forces et faiblesses. Plusieurs outils sont à ta disposition :

– Note tes idées, tes pensées suite à des comportements, des réactions, des situations qui t’ont fait réagir. C’est en les relisant plus tard et après avoir pris du recul que des signaux vont apparaitre. Ton objectif est de les identifier et de chercher à les comprendre.

– Demander l’avis des proches / personnes de confiance, leurs avis sur telle ou telle situation. Cela te permettra de prendre du recul et de voir les choses sous un autre angle. Attention toutefois : les avis des proches sont une projection de leur propre réalité, et non la tienne. Prend du recul par rapport à ces retours.

– Tu peux utiliser des questionnaires d’auto-évaluation sur des thématiques très spécifiques.

 

L’objectif pour toi est de te constituer une autre approche de comment tu te perçois versus comment les autres te perçoivent.

Certains résultats peuvent te déranger. A toi de voir si ils te semblent justifiés ou non.

Ces tests ne reflètent qu’une partie de ce que tu es toi. Là aussi il faut tempérer. En tout cas ils constituent une bonne base pour te découvrir / découvrir de nouvelles facettes de toi.

 

Te fixer des objectifs réalistes

 

Le travail sur soi ne devient intéressant que si tu l’illustres par des objectifs selon les différents axes que tu auras identifié.

Si tu ne sais pas comment te fixer ces objectifs, pense en terme de SMART.

Spécifiques : Ce que tu souhaites accomplir.
Mesurables : Des indicateurs de progression pour identifier ton niveau d’avancement.
Atteignables : Ces objectifs sont réalistes et réalisables.
Pertinents : Selon ton contexte.
Temporellement définis : Te fixer une échéance pour chaque objectif.

Tu vas pouvoir suivre ta courbe de progression.

 

Stratégies et outils pour réaliser un travail sur soi

 

Méditation et pleine conscience

 

La méditation et la pleine conscience sont des pratiques fondamentales pour le travail sur soi. En méditant régulièrement, une personne peut développer une meilleure connaissance de soi, une plus grande clarté mentale et une paix intérieure. La méditation aide à se concentrer sur le moment présent et à observer ses pensées et émotions sans jugement. Cela peut révéler des modèles de pensée profondément enracinés et offrir de nouvelles perspectives sur des défis personnels. De plus, la pleine conscience renforce la capacité à gérer le stress et l’anxiété, améliorant ainsi la qualité de vie globale.

 

L’écriture / journal intime

 

Voici un autre outil efficace pour le travail sur soi. En écrivant régulièrement sur ses expériences, pensées et émotions, on peut acquérir une compréhension plus profonde de soi-même.

 

Demande de feedback

 

La demande de feedback est un aspect souvent négligé du travail sur soi, mais elle est cruciale. Recevoir des retours honnêtes et constructifs de la part de personnes de confiance peut offrir une perspective extérieure précieuse.

Cela demande de l’humilité et une volonté d’accepter et de travailler sur ses défauts.

 

Surmonter les obstacles

 

Le chemin du travail sur soi est semé d’obstacles et de défis. Cependant, ces difficultés ne sont pas des impasses, mais des opportunités de croissance. Apprendre à gérer les échecs et à maintenir la motivation sont des compétences essentielles pour naviguer dans ce processus.

 

Accueillir les échecs, les gérer et apprendre d’eux

 

Les échecs sont inévitables dans tout processus de développement personnel. Plutôt que de les voir comme des revers, il est crucial de les considérer comme des tremplins vers la croissance. Voici comment transformer les obstacles en opportunités :

Reconnaissance et acceptation : Reconnaître l’échec sans jugement permet de l’accepter comme une partie du processus.
Analyse constructive : Examiner ce qui a conduit à l’échec aide à comprendre les leçons cachées et à éviter de répéter les mêmes erreurs.
Adaptation : Utiliser ces leçons pour adapter les stratégies et les comportements futurs.

 

Rester motivé.e

 

La motivation peut fluctuer, surtout lorsqu’on est confronté à des défis. Voici quelques conseils pour rester motivé sur le long terme :

Fixer des objectifs réalistes : Des objectifs réalisables et mesurables fournissent un sentiment d’accomplissement et maintiennent l’engagement.
Célébrer les petites victoires : Reconnaître et célébrer chaque petit progrès aide à maintenir un état d’esprit positif.
Rester connecté à l’objectif initial : Se rappeler pourquoi on a commencé ce voyage peut raviver la passion et l’engagement.
Chercher du soutien : S’entourer de personnes qui comprennent et soutiennent tes efforts est une source importante de motivation.

 

Mon travail sur moi : comment je l’ai fait et suis encore en train de le faire

 

Je te l’ai déjà dit dans d’autres posts j’ai découvert ma mission de vie grâce à l’entrepreneuriat. A force de cheminements, d’interrogations et diverses explorations j’ai trouvé ce qui m’animait profondément.

Mon travail sur moi concerne à la fois l’orientation que j’ai voulu donner à mon activité : selon mon cap, ma raison d’être / mon why, la vision que j’avais de mon marché et la mission que je me donnais selon cette vision, la promesse de changement que je voulais faire auprès de ma cible, mon positionnement et mes axes de différenciation, et l’orientation que je voulais donner à ma communication.

Mon travail sur moi concerne aussi : mes pensées limitantes, mon syndrome de l’imposteur qui parfois se réveille, mon manque de confiance. Tout cela se fait progressivement par des prises de conscience (travail de conscientisation donc) puis par l’acceptation, ce qui me permet de prendre du recul, de changer de perspective et ainsi de lâcher prise.

Je vois ce travail comme le travail de vinification du vin. Une lente évolution qui amène à me révéler en tant qu’humain et en tant qu’entrepreneur, pour m’accomplir.

 

Ressources complémentaires autour du travail sur soi

 

Ta confiance en toi

Bienveillant envers toi même

Te libérer du passé.

Faire la paix avec toi même

Ta mission de vie

T’aimer toi

Réussir ta vie

Reçois ton shoot d'inspi'
Chaque Lundi dans ta boite mail