Comment développer ta confiance en toi

Table des matières

Comment développer la confiance en soi quand on est entrepreneur ? Voilà donc une vaste question.

Avant de nous interroger sur le comment, peut-être devrions-nous nous interroger sur pourquoi chercher à développer la confiance en soi de l’entrepreneur ? Et pourquoi l’entrepreneur serait-il plus concerné que le reste de la population ?

Peut-être simplement parce que la confiance en soi est la base de tout, et que sans elle, tout devient plus compliqué.

Sans rentrer dans des considérations trop généralistes, disons qu’elle est indispensable pour le développement des individus, ainsi que leur accomplissement, et cela vaut encore plus pour celui ou celle qui entreprend, car sa mission, son activité en dépendent.

 

Que sont la confiance en soi et l’estime de soi ? Comment les définir ?

 

La confiance en soi est un état d’esprit positif qui permet à un entrepreneur de croire en ses compétences, ses capacités et ses décisions. Elle joue un rôle crucial dans la prise de décision, la gestion du stress et la motivation personnelle.

Lorsqu’un entrepreneur est confiant, il est plus susceptible de prendre des initiatives, de faire preuve de créativité et d’inspirer confiance à son équipe et à ses partenaires.

Il existe une multitude de ressources sur Internet pour définir la confiance en soi, certaines très bien écrites. Je n’irai pas sur ce terrain déjà largement convoité.

En revanche je vais juste donner ma propre définition de ce qu’est la confiance en soi de l’entrepreneur :

La confiance en soi de l’entrepreneur est le carburant indispensable qui va lui permettre en pleine conscience de définir sa vision, sa mission entrepreneuriale, son projet, ses offres, sa communication. Elle va lui permettre de trouver sa place, de s’aligner sereinement entre ses actes, ses choix et ses valeurs.

Enfin la confiance va lui permettre de construire son mindset et d’acquérir la force mentale pour faire face à l’adversité et autres difficultés.

 

Un sujet universel et pas uniquement adressé aux entrepreneurs

 

L’entrepreneur a une mission : Donner vie à sa vision entrepreneuriale. Il a pour objectif de changer le monde (une partie du moins) à son niveau.

Ainsi il accomplit son activité et s’accomplit lui-même.

Et pour cela il a besoin de se faire confiance, et inspirer confiance. L’un ne va pas sans l’autre.

En effet, la confiance qu’il a en lui rejaillit à l’extérieur. S’il n’a pas confiance, cela se voit, se ressent très vite malgré tous les éventuels subterfuges pour rallier le prospect à sa cause, y compris la séduction et / ou la manipulation.

S’il n’a pas confiance, l’atteinte de ses objectifs deviendra plus compliquée ou prendra plus de temps, ses clients se méfieront, douteront de ses compétences, de son expertise, et iront voir son ou ses concurrents.

 

Inspirer confiance, une question de survie pour l’entrepreneur ?

 

Il a besoin d’inspirer ses prospects et clients. Il a besoin d’être partout, pouvoir gérer les dossiers et souvent prendre des décisions rapidement, ou en tout cas se fier à son instinct.

Pas étonnant alors de voir que ce sont souvent les personnes affichant le plus de confiance en eux qui attirent le plus de clients.

C’est une question de perception et de biais cognitif : Nous sommes attirés par les gens qui inspirent confiance (les compétences ne sont pas jugées à ce moment-là).

Donc pour résumer : l’entrepreneur a besoin de se faire confiance pour inspirer confiance et ainsi attirer les prospects et clients vers lui.

 

Exemples de moments ou dispositions qui inspirent et donnent confiance en soi (pour l’entrepreneur et plus globalement)

 

> Être bien dans sa peau et dans sa vie.

> Être aligné avec ses valeurs et son activité.

> Prendre du plaisir dans ce qu’on fait.

> Savoir et être convaincu.e qu’on apporte de la valeur.

> Se satisfaire des retours positifs de ses clients.

> Être reconnaissant de ce qu’on a (gratitude).

> Savoir d’où on vient et où on va (humilité et bienveillance).

> Être en pleine conscience dans sa vie et dans le moment présent.

> Maitriser ce dont on parle.

> […]

Attention au langage corporel, il ne trompe pas. Sans en être conscient, ton corps, par sa posture, les mouvements qu’il fait, les mimiques,  envoie de multiples messages implicites sur ce que tu ressens, tes émotions, l’alignement entre tes paroles et tes valeurs. On peut savoir si tu mens par exemple.

C’est ce qu’on appelle la communication non verbale, encore plus importante que la communication verbale car plus de 70% de tes messages passent par le non verbal (le fameux “body language”).

Concrètement, tu peux mentir, mais ton corps non, tes gestes, même les plus insignifiants te trahissent si tu mens ou n’es pas aligné.e avec ce ce que tu dis.

C’est donc un bon indicateur de ton niveau de confiance en toi à ce moment précis.

 

Le saut dans le vide pour l’entrepreneur : bonne raison de manquer de confiance ?

 

Rappelons ici une réalité : celui qui entreprend s’est jeté dans le bain, mais pas en ayant toujours conscience de l’immensité des problématiques à régler.

Cela peut être une source d’angoisse et de stress de ne pas pouvoir tout gérer (une des solutions est alors de savoir t’entourer pour déléguer, sous-traiter, mais on verra cela plus bas).

L’entrepreneur solo est seul sur son bateau : les décisions lui reviennent. Cette situation peut être angoissante.

Cf : les solutions présentées plus bas dans l’article.

 

Les bienfaits et méfaits de la confiance en soi de l’entrepreneur

 

La confiance en soi de l’entrepreneur a des impacts directs sur :

> Sa capacité à prendre des décisions.

> Sa capacité à se projeter à moyen – long terme.

> Sa capacité à montrer ses compétences, son savoir et expertise.

> Sa capacité à gérer les émotions.

> Sa capacité à inspirer confiance à ses prospects et clients.

> Sa capacité à atteindre le bonheur, l’alignement avec ses valeurs, à être apaisé.

> Sa capacité à vivre en pleine conscience et à pouvoir utiliser 100% de son potentiel.

> Sa capacité à mener des projets et à sortir de sa zone de confort.

 

Bref, la confiance en soi impacte le développement de son activité, son évolution dans les sphères privée et professionnelle.

Inversement, le manque de confiance a cet effet dévastateur de faire rentrer l’individu dans une spirale infernale : le manque de confiance lui fait perdre confiance. D’où une forte tendance à la procrastination. Epuisement physique, mental et émotionnel, burn-out.

Autant dire qu’inverser la tendance et casser cette sombre spirale s’avère compliqué mais possible.

 

Quid de l’excès de confiance en soi (de l’entrepreneur)

 

Voilà un sujet dont on parle moins mais qui est tout aussi réel : l’excès de confiance.

L’excès de confiance se manifeste par la démonstration d’une confiance très forte, voir au-dessus de la moyenne.

L’individu en excès de confiance peut paraitre intimidant, voire même hautain, condescendant, il “écrase” par sa présence ceux qui sont autour de lui.

Au final, il s’avère souvent que l’excès de confiance affiché en surface est l’arbre qui cache la forêt : la personne cache un manque de confiance et d’estime de soi par un excès de confiance justement.

Sauf que ce genre de manipulation s’identifie facilement. Il me parait difficile d’être en excès de confiance, car on n’est jamais trop en confiance sauf quand un cherche à déguiser la réalité.

Bref, encore une fois il s’avère que quand un comportement ne parait pas naturel il est démasqué, critiqué et perd en crédibilité.

 

Pour quelles raisons n’a-t-on pas confiance en soi

 

Tes expériences de vie vécues, passées

 

Des expériences négatives, comme l’échec, le rejet, l’abandon, diverses fragilités ou la critique, peuvent conditionner ta confiance en toi.

Le passé est le passé et tu n’y peux rien. En revanche, tu peux te dire dès maintenant que ce passé n’a pas à conditionner ce que tu es, ce que tu fais aujourd’hui. Tu as le choix de devenir une autre personne, une autre version de toi.

 

Te comparer aux autres

 

Te comparer aux autres ou à tes concurrents ne te sert à rien, si ce n’est te rendre malheureux. Suis ta route, c’est ce quz tu as de mieux à faire.

Sache également que la vérité que les autres veulent dévoiler d’eux même n’est qu’une certaine version de la réalité.

Cette vérité est naturellement biaisée. N’y fais pas attention. Reste focus sur ton projet et tes priorités et tes objectifs. C’est bien plus intéressant pour toi.

 

Ton fichu perfectionnisme et quête de perfection

 

La perfection n’existe pas, ni pour toi, ni pour tes clients, elle n’est qu’une illusion qui te fait perdre du temps. Et elle crée des attentes irréalistes. Et surtout elle te fait perdre de vue l’essentiel. Focalise toi uniquement sur ce qui compte pour ton business.

Et comme je dis régulièrement à mes clients : 1 vaut mieux que 0.

Avance petit à petit, même si ce n’est pas parfait, tu amélioreras petit à petit. c’est ce qui compte.

 

Te critiquer intérieurement

 

Lorsque nous avons une voix intérieure critique et négative qui nous décourage et nous rabaisse constamment, notre confiance en nous peut en souffrir. Les pensées autodestructrices peuvent créer un cercle vicieux de doutes et de peurs.

 

Manque d’expérience ou de compétences

 

Si nous nous sentons peu préparés ou que nous pensons ne pas avoir les compétences nécessaires pour faire face à certaines situations, cela peut diminuer notre confiance en nous. Et cela donne lieu à des cas de sur-compensation.

 

Influence sociale

 

Les normes sociales, les pressions externes et les opinions des autres peuvent également avoir un impact sur notre confiance en nous. Si nous recevons des commentaires négatifs ou des messages décourageants de notre entourage, cela peut affaiblir notre estime de soi.

 

 

Comment augmenter la confiance en soi de l’entrepreneur ?

 

 
Voyons maintenant comment développer la confiance en soi de l’entrepreneur afin que celui-ci développe son activité et inspire confiance auprès de ses prospects et clients.
 
 

Fixe toi des objectifs réalistes

 

Établis toi des objectifs clairs, réalistes et réalisables et atteignables (=objectifs SMART) pour ton entreprise.

C’est en les atteignant régulièrement que tu construis ta confiance en toi. Comme les petites victoires.

 

 

Pas de solution miracle, mais des petits pas tous les jours, et la satisfaction des petites victoires

 

 
Revenons sur quelques réalités :
 

> On n’acquiert pas confiance en soi comme ça du jour au lendemain (j’en sais quelque chose).

> Il n’y a pas de solution miracle, et pérenne en claquant des doigts et en attendant que le génie sorte de sa bouteille.

> La confiance en soi est fluctuante, selon les jours, l’énergie du moment, les aléas de la vie. Il faut l’accepter. Point.

> C’est la somme des petites doses de confiance au quotidien qui crée cette confiance en soi durable.

En revanche, travailler la confiance en soi implique de faire un travail sur soi, c’est à dire d’investir sur soi, capitaliser sur le positif pour le faire croître.

Ce travail sur soi se réalise tous les jours, et parce qu’il est long et énergivore il est capital pour sa bonne santé mentale et psychique de se satisfaire de n’importe quelle petite victoire.

A long terme, c’est cette accumulation de petites victoires qui va renforcer la confiance en soi de manière durable.

L’individu se sentira légitime dans son rôle et son action. C’est là que le cercle vertueux se crée, se consolide.

 

Si tu prends le temps de reconnaître et d’apprécier tes accomplissements et tes diverses réussites, cela renforcera ta confiance en toi-même et en tes capacités.

 

Être indispensable aux yeux du clients

 

 
Être archi-prêt pour un rendez-vous (et plus généralement maitriser la prestation d’accompagnement de A à Z) permet de se détendre et se focaliser sur le moment présent.

 

> Préparer les rendez-vous, la qualité de tes rendus, de tes rapports.

> Être irréprochable sur la qualité de tes prestations.

> Soigner l’affichage de ton site, et ton identité visuelle.

> Être ponctuel.

> Travailler la posture de vente. Il ne s’agit pas de devenir vendeur. Mais plutôt de bien savoir parler du bénéfice que tu apportes à ton client, de manière objective, sans surjouer un rôle.

> Assumer tes échecs. Tout le monde se plante à un moment ou à un autre. Quelqu’un qui ne se plante jamais c’est suspect. Au contraire, assumer ses échecs ainsi que les leçons apprises.

> Assumer tes valeurs, tes prises de positions.

> Travailler la présentation des bénéfices / la valeur perçue de la prestation proposée.

> Capitaliser sur les recommandations de tes clients.

> Répondre à tous les commentaires : positifs et négatifs.

> Assumer ce qui est dit, et inversement accepter d’admettre qu’on n’a pas toutes les réponses et qu’un de travail de recherche et / ou d’investigation sera nécessaire.

> …

 

Concrètement l’idée n’est pas d’apparaitre comme SuperMan car tu ne duperas personne. A l’inverse “viens comme tu es”, assume tes défauts, et tes qualités, bref, ce que tu es, sois naturel, tu seras d’autant plus crédible. Et n’aie pas peur de parler des bénéfices que tu apportes à tes clients, car s’ils sont vrais (tes bénéfices pas tes clients), ils intéresseront tes prospects.
 
Bref, à mon sens, le naturel et l’authenticité (et une certaine forme de vulnérabilité assumée et revendiquée) restent les maitres mots pour construire une relation durable.
 

 

Le poids du mindset

 

Le mindset de l’entrepreneur est une arme essentielle pour tenir le cap, rester motivé, faire face aux difficultés, rester aligné.e avec ses objectifs.

C’est pourquoi on parle d’investir sur soi, s’accomplir.

Le mindset, c’est l’état d’esprit, le mental de l’entrepreneur.

 

Accepter que le doute fasse partie de l’entrepreneuriat

 

C’est une réalité : l’entrepreneur solo est seul sur son bateau : les décisions lui reviennent.

Cette grosse responsabilité sur la pertinence des décisions prises s’avère là aussi une source d’angoisse, de stress véritable et justifiée.

Malgré cela, l’entrepreneur a besoin de prendre des décisions. Alors comment faire ?

Une des solutions est alors de comprendre que le doute et la prise de risque sont dans l’ADN de l’entrepreneuriat. Le doute est permanent et ne disparait pas. Il faut alors apprendre à vivre avec.

Il faut alors savoir lâcher prise sur la peur de se tromper et accepter de ne pouvoir faire que les choix nous paraissant les meilleurs ou les moins mauvais à un moment.

La force de l’entrepreneur est d’être en constant apprentissage : apprentissage de ses erreurs, apprentissage des bonnes pratiques.

 

Une question d’alignement, entre les actes, les valeurs, le Pourquoi, et la vision entrepreneuriale

 

Comment se sentir en confiance quand on sent que quelque chose ne va pas ? Encore plus quand on n’arrive pas à identifier la source du problème.

Et pourtant il faut arriver à faire ce travail d’identification pour avancer au lieu de ruminer, procrastiner.

Est-ce un problème de vision entrepreneuriale ? La vision de l’entreprise est floue (c’est le cas de le dire), on ne sait pas trop où on va, la stratégie est bancale, on va dans tous les sens. Bref, la vision à ce moment là ne permet pas de s’inscrire dans le temps et génère de l’angoisse ou au moins un mal-être.

Est-ce un problème d’adéquation entre les valeurs et les actes ? Tu ne t’y retrouveras pas, ce ne sont pas tes valeurs qui apparaissent dans ces actes. Tu ne te sens pas aligné.e.

Ta mission, ton pourquoi ne matchent pas avec les actes.

Il est urgent alors d’agir : Faire un travail d’introspection et d’honnêteté intellectuelle pour (re)trouver l’alignement nécessaire et redéfinir les actions adéquates. Ce nouvel alignement te permettra de regagner confiance en toi.

 

Savoir s’entourer

 

Pour l’entrepreneur solo, il est important de savoir s’entourer de personnes compétentes, de bons conseils, bienveillantes et apportant un autre regard à ton projet.

Il est possible et même conseillé de pouvoir déléguer des tâches sur lesquelles tu n’es pas compétent ou n’as pas de plus value.

Focalise toi sur l’essentiel de ton activité, c’est déjà beaucoup.

 

Fréquente des personnes qui te soutiennent et t’encouragent. Évite les personnes négatives qui remettent en question tes choix, décisions et orientations. Cela ne fera que ronger ta confiance en toi.

Les amis proches et la famille, s’ils sont éloignés de ton projet risquent de ne pas le comprendre et donc de ne pas t’épauler comme tu aurais besoin.

 

Et si la confiance en soi passait également par une communication sincère, authentique axée sur les valeurs

 

En étant sincère et authentique dans sa démarche, on assume des points de vue, des postures, des positions, ce qui permet indirectement de se prouver à soi même qu’on est capable, et donc on prend confiance.

Communiquer au travers d’un mode de communication dans lequel tu ne te retrouves pas, qui ne matche pas avec tes valeurs, c’est compliqué et ça ne t’aide pas à te sentir en position de force dans la gestion de ton activité.
Pourtant, il est possible de communiquer autrement : par le biais de tes valeurs, de tes aspirations. Tu impacteras et inspireras plus facilement tes prospects.
 
 

Connais tu tes forces

 
 
Prends le temps de réfléchir à tes compétences, tes talents et tes réussites passées. Reconnais ce que tu fais bien et utilisez ces points forts pour te sentir plus sûr de toi.
 

Renforce tes connaissances et compétences

 

Plus tu es informé et compétent dans ton domaine, plus tu seras confiant. Investis du temps et des ressources pour te former, apprendre, lire des livres spécialisés et te tenir au courant de l’actualité de ton secteur.

 

Apprends de tes erreurs

 

Les erreurs et les échecs font partie intégrante du parcours entrepreneurial. Au lieu de les considérer comme des obstacles, vois-les comme des occasions d’apprendre et de grandir. Analyse ce qui n’a pas fonctionné, tires en des leçons et utilise ces expériences pour t’améliorer.

 

Sors de ta zone de confort

 

Te confronter à des situations nouvelles et inconfortables te pousse dans tes retranchements et te met en confiance car tu accumules les petites réussites.

 

Prends soin de toi

 

Ta confiance en soi est étroitement liée à ton bien-être global. Tu l’as compris. Alors, accorde de l’importance à ta santé physique et mentale en faisant de l’exercice et / ou du sport, en dormant, en ayant une bonne hygiène de vie et alimentaire, en pratiquant la méditation et / ou la respiration en pleine conscience, en adoptant des habitudes de vie saines.

 

Faire de tes émotions une force

 

Creuse la puissance de l’intelligence émotionnelle. Il s’agit de mieux vivre avec tes émotions et celles des autres.

Exerce toi à la communication non violente :

Tu identifies ton ressenti.

Tu analyses la situation objectivement et ce que peut ressentir l’Autre.

Tu proposes une solution qui convienne à tout le monde.

 

 
Reçois ton shoot d'inspi'
Chaque Lundi dans ta boite mail