Comment réussir ta vie ?

Table des matières

Comment pour de vrai réussir sa vie ?

Qu’est ce qu’une vie réussie ?

 

Il faut réussir sa vie, tel un ordre, une injonction. Et attention à ceux qui ne le respectent pas.

 

“Dépêche toi de réussir ta vie, sinon ce sera trop tard”. Stressant non ?

Pour réussir ta vie, il te faut le produit XYZ, si tu ne l’achètes pas, tu vas rater ta vie.

 

Ca se résume à ça réussir sa vie ? C’est pas un peu plus profond et personnel que ça ?

Parce que c’est avant tout un choix, qu’on fait et refait tous les jours.

 

Réussir sa vie est un long chemin, un voyage, un parcours, semé d’embûches.

 

Je dirais même un travail d’introspection (parfois violent et dur pour certains mais nécessaire).

 

As tu des objectifs de vie ? Quels sont-ils ?

Si non, commence par en définir. Qu’est ce que tu veux ?

Tu vas voir que la réponse à cette question est loin d’être simple.

 

Qu’est ce que signifie réussir sa vie ? C’est quoi réussir sa vie ?

 

Il y a autant de définitions de réussir sa vie / réussite dans la vie qu’il y a d’humains et d’entrepreneurs sur cette Terre.

Pour autant, je crois que le point commun de toutes ces définitions serait la sérénité d’être à sa place au bon endroit, au bon moment, d’avoir atteint son ou ses objectifs à un moment clé. Voir même d’aspirations, d’envies, de désirs et de priorités.

Selon jepense.org, réussir sa vie se définirait comme “avoir une bonne situation, fonder une famille, réaliser ses projets, vivre heureux ou encore savoir dépasser les épreuves.”

A quoi aspires-tu ? Quelles sont tes priorités ? Le covid est passé par là, et transforme encore en profondeur nos croyances, nos priorités.

Le sentiment de réussite serait donc avant tout lié à la concrétisation d’aspirations et de priorités à respecter.

Vivre en pleine campagne au milieu de nulle part est ton aspiration profonde ? Très bien !

Exercice à faire pour toi : Sois au clair avec tes aspirations (deviens maitre de ta vie).

 

Une question d’acquisition de richesses et une belle voiture ?

 

A écouter certains pseudo gourous du web, réussir sa vie se résumerait à :

> Gagner plein d’argents et accumuler les signes extérieurs de richesse (la belle voiture, la grande maison, la piscine, les vacances à l’autre bout du monde).

> Exploser son chiffre d’affaires.

> Être influent.

> …

 

D’une manière plus générale, est ce que réussir sa vie ce pourrait aussi être

 

> Pouvoir accéder à tous les plaisirs.

> Fonder une famille sans chercher à correspondre au schéma social classique par excellence.

> Partir en vacances autant qu’on veut.

> Acheter une super baraque.

> Voir ses enfants grandir et passer le plus de temps possible avec eux.

> Travailler le moins possible.

> Vivre en auto suffisance (en cultivant ses tomates et pommes de terre).

> …

 

Pourquoi pas au final, puisque chacun trouve la définition de “réussir sa vie” selon ses valeurs, ses envies.

Pas de jugement à avoir.

 

Est ce que l’accumulation de biens te rend heureux.se ?

 

La question que j’ai envie de te poser : est ce qu’accumuler tous ces biens matériels te rend heureux ? Pleinement et profondément heureux ?

Si oui tant mieux, là non plus aucun jugement à avoir.

Si non, alors peut-être cela vaudrait-il le coup de t’interroger sur la raison pour laquelle tu accumules toutes ces choses, si elles ne t’apportent rien. Peut-être une fuite ?

Plus concrètement, est ce que consommer contribue à ton bonheur et à la réussite de ta vie ?

Peut-être que oui, mais peut-être que non, chacun y voit sa réalité. Consommer te permet-il de te sentir libre ?

Et si le bonheur et la réussite de sa vie, c’était se sentir maitriser sa vie ?

 

Quand rien ne conditionne à réussir sa vie

 

Sauf que parfois, les parcours de vie commencent mal, dans de mauvaises conditions, un mauvais environnement, avec des parents ou un contexte familial peu enclin à favoriser la réussite et l’épanouissement de l’enfant.

Alors oui, selon les parcours, pour certains réussir sa vie devient une quête plus cruciale que pour d’autres.

Par exemple, dans mon enfance, je n’ai pas pu apprendre à réussir. Ma scolarité a été jonchée de très nombreux échecs et difficultés.

Dans mon cas, la soif de revanche (que j’ai construite de manière positive, saine et bienveillante) a été un moteur énorme.

A l’inverse, dans la même situation, d’autres continueraient leur chemin d’échec.

Personnellement, je suis convaincu que la réussite est avant tout un choix et une suite de choix que tu peux faire à n’importe quel moment.

Je suis convaincu que nous avons toujours le choix. Encore faut-il le vouloir. Vouloir sortir de sa zone de confort inconfortable, se confronter à l’inconnu, faire le choix d’autre chose.

Ce que tu étais, ne doit pas conditionner ce à quoi tu aspires aujourd’hui.

 

Réussir sa vie = Accomplissement de soi ?

 

Il semble difficile de trouver quelqu’un capable de dire “je suis né pour échouer”.

On ne nait pas pour échouer, mais pour accomplir quelque chose, pour s’élever, devenir la meilleure version de soi-même, contribuer à rendre le monde meilleur.

Chacun a envie de s’accomplir, se révéler au Monde, donner la meilleure version de soi-même.

Chacun à sa manière, selon ses envies, ses moyens, ses valeurs et ses convictions.

C’est ça l’essence même de la vie. Non ?

Et en même temps, réaliser notre Pourquoi. Découvrir notre mission, ce pourquoi nous sommes faits.

Pas sûr que quiconque se complait dans l’échec (si ce n’est se noyer dans l’inconfort d’une zone de confort illusoire et fausse).

Oui nous sommes nés pour nous accomplir, accomplir un projet une idée, tout cela menant à un sentiment de réussite.

 

Réussir sa vie ou réussir dans la vie ?

 

Nous l’avons vu plus haut, il s’avère difficile d’attribuer une seule définition à l’idée de réussir sa vie, tant le champ des possibles est large.

Pour autant, réussir sa vie correspondrait au fait d’être aligné entre ses actions, ses choix, ses valeurs, et l’idée que chacun se fait d’une vie réussie.

De cet alignement naissent les sentiments d’apaisement, l’apaisement d’avoir trouvé sa place, de bonheur vrai et sincère.

Proclamer avoir réussi sa vie parce qu’on gagne énormément d’argent me semble illusoire et semble cacher un manque à compenser. Dans ce cas il vaut mieux consulter.

Donc… Réussir sa vie, c’est avant tout être heureux ?

 

Réussir dans la vie, qu’est ce que cela signifie et en quoi est-ce différent de réussir sa vie ?

 

Réussir dans la vie fait référence au monde professionnel : gagner de l’argent, développer une entreprise.

Et donc, on peut réussir dans la vie, mais ne pas réussir sa vie.

Réussir sa vie a beaucoup plus de poids que réussir dans la vie (selon l’échelle de valeur de chacun bien sûr).

 

Et l’entrepreneur ? On lui souhaite de réussir sa vie ou de réussir dans la vie ?

 

Les deux mon capitaine.

Il s’élève, devient une meilleure version de lui-même pour impacter le monde.

En même temps, il développe son activité.

Un entrepreneur réussit sa vie car il s’accomplit sa vie ? C’est une piste en tout cas.

 

Et si le Pourquoi était à l’origine de l’art de réussir sa vie ?

 

S’interroger sur notre pourquoi ? Pourquoi ?

Notre pourquoi, ou why (pourquoi nous faisons ce que nous faisons // Quelles sont derrière les grandes aspirations) quand il nous est connu définit notre vision. C’est de cette vision que nous pouvons construire notre route.

Connaitre notre pourquoi nous donne une longueur d’avance et nous inscrit durablement sur la route qui mène au succès.

Tout devient plus limpide : comment faire les choses, faire les choses, communiquer sur quoi comment.

On peut faire sans bien sûr, mais il constitue une aide non négligeable.

 

La vérité sur l’art de réussir sa vie

 

La réussite n’est pas un long fleuve tranquille. Pourquoi ? Parce qu’elle doit se travailler tous les jours malgré les coups de mou, les points de blocage, les freins.

Il n’y a pas une, mais des réussites.

De la même manière il n’existe pas de réussite immédiate, comme s’il suffisait d’appuyer sur un bouton pour que tout se mette en marche.

Même dans les moments les plus durs, il y a toujours une petite étincelle quelque part te menant à une nouvelle destination.  C’est dans ces périodes qu’on redécouvre sa vie, qu’on se redécouvre soi en se reconnectant.

Le nouveau soi peut commencer à éclore, se libérer, s’apaiser, être en paix.

A mon sens, c’est la somme de toutes les réussites sur une période donnée qui défini ta réussite. Inlassablement, comme un artisan dans son atelier.

La réussite se construit jour après jour, à force de courage, d’envie, de volonté, de résilience.

 

 

Pourquoi réussir sa vie d’entrepreneur solo ? Est-ce un devoir ? Qu’est ce qu’implique la réussite ?

 

Pourquoi “devoir” réussir sa vie d’entrepreneur ? Comme si c’était à ce point évident. Et surtout la condition sine qua none au bonheur.

Pourrait-on alors considérer qu’il ne peut y avoir de réussite sans accomplissement personnel, et inversement ?

La réponse qui en découle me parait trop binaire et mériterait de prendre en compte toutes les subjectivités qu’impliquent la notion de réussite.

Au-delà de la signification personnelle et subjective qu’on donne au terme de “réussir”, la réussite d’une vie entrepreneuriale et d’une activité entrepreneuriale demande un travail, une rigueur, une résilience, une foi forts et inébranlables.

Je dirais qu’on réussit sa vie entrepreneuriale à partir du moment où son activité permet d’en vivre, c’est donc un accomplissement en soi. On réussit sa vie car on trouve du sens dans ce qu’on fait, on est aligné.e avec soi, ses valeurs, ses envies.

Réussir sa vie d’entrepreneur et réussir sa vie professionnelle plus largement font partie d’une quête d’accomplissement. L’individu s’accomplit. Il trouve du sens dans ce qu’il fait, il est aligné. Cela le rend heureux et serein.

L’entrepreneur qui réussit a trouvé sa manière à lui d’impacter le monde, il a touché ses clients grâce à ses valeurs, ses convictions. Il a construit sa vie d’entrepreneur en faisant les choix et en empruntant les chemins qui lui ont paru les plus pertinents à un moment clé.

L’entrepreneur qui réussit est lui-même dans ses actions, sa communication, sa manière d’être. Il trace son chemin, en explore d’autres et poursuit son évolution aligné et en pleine conscience de lui-même. Avec ses défauts, qualités et autres soft skills.

L’entrepreneur qui réussit sait communiquer sur ses valeurs, ses convictions (ou il apprend à le faire). Il porte sa marque, sa vision, sa mission, ses convictions et embarque ses prospects et ses clients avec lui.

Entreprendre est un moyen de s’accomplir mais pas un but en soi.

En tout cas c’est mon point de vue.

 

Et si la réussite de la vie d’entrepreneur était avant tout une question de passion

 

L’entrepreneur doit-il être passionné pour entreprendre ? Vaste question…

L’entrepreneur solo ne se différencie pas de ses concurrents parce qu’il est passionné.

En revanche, être passionné lui donne la force de parler de ses convictions, parler de ses valeurs, de ce en quoi il croit, ce qu’il aime, ce qu’il n’aime pas.

La passion donne des armes pour consolider son business.

 

Acquérir des prospects grâce à sa passion…

 

… Un grand rêve loin d’être inaccessible tant qu’on s’en donne les moyens.

Ainsi l’entrepreneur peut inspirer celles et ceux qui partagent les mêmes valeurs que lui.

Ceux-là seront touchés par son message, et auront plus envie de travailler avec lui.

Il transforme ses prospects en clients en étant lui-même, à nu (non pas tout nu). Il n’a pas besoin de les manipuler avec un discours commercial copywrité sur la peur et / ou le sentiment d’urgence.

Non ce n’est pas une folie, mais une opportunité dès lors qu’on s’en donne les moyens, et qu’on ouvre les yeux en toute conscience.

 

Comment réussir sa vie : Plan d’action

 

> Se connaître.

C’est à dire connaitre ses aspirations profondes, envies, désirs. Le type d’environnement / cadre de vie dans lequel tu souhaites évoluer. Connaitre ses forces et faiblesses. Bref savoir identifier ce que tu souhaites profondément, et non ce que les autres ont planifié pour toi.

Oui cela demande des efforts d’introspection, mais il s’agit tout de même d’une étape indispensable pour ton épanouissement personnel.

 

> Accepter l’idée…

Que le bonheur et le sentiment de réussite viennent de toi et ne sont en aucun cas conditionnés par des éléments extérieurs. C’est TA responsabilité;

 

> Se connecter à soi.

Non ne c’est pas pas une démarche égocentrique, mais une manière de revenir à soi pour offrir toujours le meilleur de soi au Monde.

> Être en pleine conscience au présent : tout à fait lié au point précédent.

> Lâcher prise du passé, accepter le passé afin de se reconcentrer sur le moment présent.

> Être aligné avec ses valeurs et ses convictions.

> Faire des choses qu’on aime et qui ont du sens pour nous.

> Accepter l’idée que le futur se dessine dès maintenant et que le passé que tu as vécu, bon ou mauvais, ne conditionne en aucun cas ce que tu es aujourd’hui et ne conditionne pas ta capacité à réussir aujourd’hui.

> Connaitre ses forces, ses faiblesses, ses qualités, ses défauts, ses points d’amélioration.

> Accepter que la réussite dépend également de ne pas faire comme tout le monde, sortir des chemins battus pour suivre son propre chemin.

> Accepter que la réussite ce serait aussi et surtout faire ce que tu as envie de faire.

 

Développe tes compétences

Identifie les compétences et connaissances à acquérir pour atteindre tes objectifs. Investis du temps et des efforts en exercices pratiques, formations, lectures, vidéos. Objectif : Monter en compétences et atteindre tes objectifs.

 

Prends soin de toi et de ta santé

Ta santé physique et mentale est essentielle pour réussir. Ne les sous-estimes pas. Surveille ton alimentation, ton sommeil, fais du sport et ou une activité physique régulière.

Bref, fais attention à ton hygiène de vie.

Et fais attention à ton bien-être émotionnel. Quand tu es entrepreneur, ta santé mentale peut en prendre un coup sans même t’en rendre compte. Et tu finis en burn-out.

 

Cultive des relations positives

Entoure-toi si possible de personnes bienveillantes, qui te soutiennent, t’inspirent et t’encouragent.

Apprends à gérer les conflits avec la communication non violente.

 

Sors de ta zone de confort et saisis les opportunités là où tu les vois

Observe le monde autour de toi, tu verras qu’il y a de nombreuses opportunités autour de toi.

 

Fais preuve de persévérance

La réussite ne vient pas du jour au lendemain. Il est important d’être persévérant et de ne pas abandonner face aux obstacles et aux échecs. Apprends de tes erreurs, adapte-toi et travaille pour atteindre tes objectifs.

 

Trouve ton équilibre

Cherche ton équilibre entre vie perso / pro et tes passions.

L’équilibre est très subtile et fragile à la fois. Parfois, il faut une vie entière pour le trouver.

 

Réussir sa vie : Ce que cela représente pour moi

 

Liste non exhaustive de mes réussites

 

> Avoir créé une activité de coaching qui a du sens pour moi et mes clients.

> Avoir construit ma petite famille.

> Ressentir la fierté de ma femme et mes enfants.

> Avoir trouvé de l’apaisement et de la sérénité.

> Me sentir à ma place.

> Assumer qui je suis et ce que je ne suis pas. Et mon humour.

> Mon chemin même s’il n’est pas fini.

> Faire des choix selon MES valeurs et MES aspirations.

> Assumer ma philosophie de vie.

> Trouver et entretenir les passions et la passion.

> …

 

Ma vision de ce qu’est l’art de réussir sa vie

 

Pour moi, réussir c’est :

> Être heureux, profondément heureux, aligné, s’épanouir dans sa vie professionnelle et sa vie personnelle.

> Prendre sa vie en main, en pleine conscience, de manière volontaire et affirmée, lui donner l’orientation qu’on souhaite, vivre pour soi et non pas selon les désirs des uns et des autres, c’est réussir à avancer malgré les difficultés, se fixer des objectifs réalistes et réalisables et concrets, toujours aller de l’avant, ne pas baisser les bras et toujours garder en tête en ligne de mire ce qu’on souhaite.

> Mener sa vie, construire sa vie (améliorer sa vie aussi) selon ses aspirations, convictions et valeurs les plus profondes.

Et cela dans une dynamique de développement de soi et d’accomplissement professionnel et dans une démarche de développement personnel.

> Mettre tout en place pour atteindre ton plein potentiel, en pleine réussite sociale et professionnelle.

> Choisir de rendre la vie meilleure (quitte parfois à changer de vie et avoir la volonté de changer les choses), pour soi, pour sa famille, pour sa vie de couple.

> Être acteur de sa vie, oser changer, changer sa vie, changer positivement (parfois après une prise de conscience personnelle, dans une dynamique de pensée positive).

> Avoir foi en soi, mener sa vie comme on l’entend, connaitre le bonheur simple, donner un sens à son existence. Alors oui, ça peut paraitre mielleux dit comme ça, plein de bonnes intentions. Pour autant, accepter de ne pas plaire à tout le monde et se délester du poids du regard social constitue déjà un pas majeur vers l’accomplissement de soi, le bonheur personnel et la positivité.

Par exemple accepter d’assumer de mener une vie simple est à mes yeux un choix courageux et constitue une des clefs du bonheur, une des clés pour la réussite.

 

A quoi reconnait-on un entrepreneur qui réussit ?

 

Il y a autant de réussites qu’il y a d’individus car chacun aura sa définition et sa propre vérité de ce que serait Sa réussite.

Oui la réussite est toute aussi subjective que peut l’être la liberté.

A mon sens, l’entrepreneur qui réussit est :

> Celui qui a réussit à développer son activité selon ses objectifs.

> Celui qui a trouvé son alignement entre ses actions, son Pourquoi (ce pourquoi il est fait), ses valeurs, ses envies et ses convictions.

> Celui qui a donné le sens qu’il souhaitait à son activité.

> Celui qui est prêt à offrir la meilleure version de lui-même au Monde.

> Celui qui s’est senti utile et a donné le sens qu’il souhaitait à son travail.

> Celui qui a su accompagner un client en lui proposant des solutions vraiment intéressantes pour lui.

> Celui qui a créé de la valeur qui va dans le sens de son Pourquoi, de ses convictions et de ses valeurs.

> Celui qui a pu distiller des petites doses d’inspiration dans ses contenus.

> Celui qui a pris les bonnes décisions, selon son échelle de valeurs.

> Celui qui se sent fier et libéré des diktats du web.

> Celui qui oriente sa communication digitale sur ses valeurs et ses convictions afin de toucher les prospects qui partagent ses valeurs.

> Celui qui assume qui il est, assume son positionnement.

> Celui qui donne l’orientation qu’il souhaite à son activité.

> Celui qui a le sentiment d’avoir impacté positivement le Monde.

> …

 

Ressources complémentaires

 

Test “Sais tu ce que tu veux dans la vie ?”

Test “Quelle est ta zone de génie / ton talent ?”

Test Les questions pour apprendre à te connaitre

Test “Tes offres sont-elles irrésistibles ?”

Vivre sa vie telle qu’on la veut et non selon les souhaits des autres

Crois en toi

Tu es responsable de tes actes, ne l’oublie pas

Comment rester toi-même

Qu’as tu à gagner à t’accepter toi ?

Connais tu ton cap ?

Assume toi

Prends soin de toi

Être heureux, oui mais comment

Crois en tes rêves

Te libérer du passé

Fais la paix avec toi même