Qu’est ce qu’écouter activement (écoute active) ?

Table des matières

Prendre le temps d’écouter les gens, si tu regardes bien est quelque chose d’assez rare dans notre société.

La plupart du temps, on pose des questions de politesse “ça va ?” sans vraiment attendre la réponse.

Et quand on est en interaction, qu’on dialogue, on n’écoute qu’à moitié, on cherche à défendre sa position, à gagner, à avoir raison.

 

Pourquoi écouter, prendre le temps d’écouter ?

 

Peut-être parce que c’est la base de la communication entre deux individus et encore plus dans une relation d’accompagnement professionnel.

Ecouter permet de prendre connaissance de l’avis de l’Autre afin de rebondir (ou même sans chercher à rebondir).

 

Pourquoi on n’écoute plus dans notre société ?

 

Parce que chacun est centré sur son opinion, et veut chercher à convaincre sans prendre le temps de comprendre la réalité de l’Autre, ou chercher à comprendre son point de vue.

Parce que je crois aussi qu’on vit dans une société déconnectée de l’Autre et donc centrée sur soi.

L’écoute active devient un luxe, une compétence rare voire même perdue

 

Qu’est ce que l’écoute active ?

 

L’écoute active est une soft skill qui s’apprend, se développe selon le parcours de chacun.

 

A mon sens, l’écoute active, c’est :

Accueillir les propos de la personne sans chercher absolument à rétorquer / répondre  débattre ou même contredire. Pourquoi ? Tout simplement parce que sa vérité / sa réalité n’est pas la tienne et inversement. Pour connaitre cette vérité tu ne peux qu’écouter ce que la personne a à dire.

Prêter attention à ce que dit l’Autre.

En pleine conscience.

Dans l’instant présent.

Comme si rien d’autre n’existait sur Terre.

L’écoute active est une connexion à l’Autre, avec empathie. Un moment privilégié. Où tu acceptes la possibilité de ne pas avoir le dernier mot.

L’écoute active, c’est savoir donner de l’importance à l’Autre, s’intéresser à lui, chercher à comprendre ce qu’il dit, pourquoi il le dit, et comment il le dit. Il n’y a donc pas de notion de jugement.

 

L’écoute active c’est être capable de déceler ce qui est dit implicitement par l’Autre. De cette manière, toute ton attention doit porter sur ton interaction avec la personne.

 

L’écoute active c’est écouter avec les oreilles, observer le langage corporel de l’Autre, prêter attention aux micro signaux que l’individu renvoie involontairement.

 

Ecouter activement ce que l’individu exprime est une grande preuve de respect. Avec beaucoup de bienveillance, même si on n’est pas d’accord avec les propos de l’individu. C’est un des éléments de la responsabilité de soi.

Dans le cas d’un accompagnement professionnel, le coach ou le mentor à l’initiative de l’écoute active reste dans son rôle. S’il devient trop directif, la dynamique se casse.

 

Quels sont les avantages de l’écoute active ?

 

L’écoute active renforce la confiance en soi, l’estime de soi, le respect de l’Autre et envers l’Autre.

Elle renforce la compréhension mutuelle, la bienveillance mutuelle. Elle renforce la concentration et la productivité.

Elle réduit le stress, l’anxiété, les états anxieux. Elle permet une meilleure résolution des conflits, notamment grâce à la communication non violente, et plus généralement l’intelligence émotionnelle.

 

On sent entre deux individus utilisant l’écoute active une confiance plus forte et une résolution des problèmes plus rapide.

 

Autre avantage, l’écoute active peut prendre forme dans toutes les sphères de la vie quotidienne : perso, pro, couple, famille, etc.

Elle est évidemment très utile pour résoudre des conflits.

 

 

L’écoute active en séances de coaching

 

Quand je suis en séance d’accompagnement avec un client pour l’aider à concrétiser et développer son business puis à donner vie à sa marque pour se différencier des concurrents et surtout construire une communauté autour de lui :

 

J’accueille ses retours, je prends des notes et surligne les mots clés qui me paraissent essentiels.

Ici l’écoute active me sert à identifier des points de blocage et / ou des incohérences dans le discours.

 

L’écoute active me sert également à sentir l’état émotionnel, moral et mental de la personne selon ce qu’elle me dit, ce que je devine et comprends.

C’est un outil essentiel pour moi pour ensuite poser des questions, creuser, mettre en lumière des points importants, échanger et challenger sur des solutions, des alternatives techniques, marketing ou stratégiques.

 

L’écoute active, partout, tout le temps ?

 

On peut activer la compétence écoute active dans un grand nombre de situations, dans le cercle professionnel, privé, amical, familial.

En tout cas, dans mon activité d’accompagnement cette compétence est fortement appréciée par mes clients.

 

Quelle serait la différence entre écoute active et écoute passive ?

 

je dirais que les deux types d’écoutes consistent à être à 100% dans l’instant présent avec l’Autre, à écouter “vraiment” ce qu’il dit verbalement et physiquement. A accueillir ses propos sans chercher à juger ou à convaincre. Bref, à accueillir la vérité de l’Autre (qui n’est nécessairement pas la tienne).

Dans l’écoute active, le pro pose des questions, challenge les propos de l’Autre, propose des solutions et / ou un autre regard sur une situation.

Tandis que dans l’écoute passive, on écoute comme son nom l’indique mais sans chercher à rebondir. A mon sens, on n’est plus dans l’échange, tel qu’on peut l’avoir en écoute active.

Après j’imagine qu’il y a d’autres approches, d’autres définitions qui se valent aussi.

En tout cas, c’est mon ressenti.

A titre personnel, j’aime trop les échanges pour rester dans le passif. Et je ne crois pas que ce soit ce que mes clients attendent de moi.

 

Comment développer au quotidien la compétence d’écoute active ?

 

Être à 100% dans le moment présent.

En pleine conscience de soi et de l’environnement.

Être dans l’empathie et la bienveillance. (Là aussi ça se travaille).

Accueillir les propos sans juger de la personne.

Rebondir sur des éléments verbalisés, poser des questions, interroger, reformuler si besoin.

Ne pas se laisser distraire par les distractions et autres éléments perturbateurs.

 

Ce sont des habitudes à prendre mais qui je trouve arrivent assez rapidement si on a vraiment d’évoluer.

 

Ressources complémentaires

 

Tes croyances qu’en fais tu ?

Où travailler en tant qu’indépendant

Les plaisirs d’entreprendre

Cheminement intérieur de héros

Qu’est ce qu’entreprendre

Difficultés du solopreneur

Qu’est ce qu’un entrepreneur libre

Super héros et Harry Potter

Motivations à devenir entrepreneur

Les super pouvoirs des Pokémon

Interview d’utilisateur : je l’ai fait

Crée tes codes

Tu peux être extraordinaire

Tu bloques ?

Être optimiste ça veut dire quoi

Que fais tu de tes convictions

Ne cherche pas à plaire à tout le monde

Que fais tu de tes croyances

Ne renonce jamais à tes rêves