Interview d’entrepreneur : je me suis prêté à l’exercice

Table des matières

Faire parler les entrepreneurs, j’adore ça, en séances de coaching ou en interview. Ils ont des tas de choses à raconter, souvent même ils racontent plus de choses que ce qu’ils ont prévu de dire.

A force de mener les entretiens, j’ai voulu me mettre à la place de l’interviewé et je me suis prêté au jeu.

Attention, c’est parti !

 

Pouvez vous préciser votre activité, ce que vous proposez et la typologie de clients que vous ciblez.

 

J’accompagne les entrepreneurs solo sur le développement de leur projet entrepreneurial et je les aide à se différencier de la concurrence par leur marque personnelle et la communication à partir d’eux.

Je les aide en proposant un autre regard sur leur projet et en leur donnant un bon shoot de motivation et d’inspiration, car tout est possible pour celui / celle qui ose y croire, et aussi parce que l’humain avant l’entrepreneur.

C’est un public fantastique car ils ont besoin d’un site mais ne savent pas comment le valoriser. Et je les aide à développer leur réflexion.

 

Depuis quand exercez-vous cette activité ?

 

Depuis Janvier 2017, mais je me sens à ma place en tant qu’entrepreneur depuis 2020. Entre temps il y a eu quelques années d’errance à me chercher, chercher ce que je voulais proposer, et avoir de l’impact.

Finalement c’est le hasard des rencontres (même si au final le hasard n’existe pas) qui m’a amené à l’accompagnement des entrepreneurs solo.

 

Quel est le statut social de votre entreprise ?

 

Au départ, j’ai choisi le statut le plus simple : micro entrepreneur. Entre temps j’ai changé, je suis en statut EI.

 

Qu’est ce qui vous a poussé à vous lancer ?

 

Au départ, c’était le ras le bol du salariat qui m’a conduit vers la décision de me mettre à mon compte.

Je reconnais que c’était une très mauvaise raison. Mais c’est cette absurdité qui m’a poussé à me retrousser les manches et à me construire une activité à mon image, telle que je la veux.

 

Comment a évolué votre activité ? Comment évolue-t-elle aujourd’hui ? Et quelle sera son évolution demain ?

 

J’ai commencé en étant consultant SEO, tout simplement. Je pensais pouvoir gagner ma vie comme ça. La réalité m’a vite rattrapé, pour vivre de mon activité, j’allais devoir me creuser les méninges, réfléchir à comment apporter plus de valeur et d’impact dans mon activité. Et savoir pour qui je voulais travailler.

S’en est suivi la traversée du désert à réfléchir, tester, tenter, essayer, me planter, recommencer.

J’ai pu animer des sessions de formations en centres de formation et en écoles du digital. Alors oui c’est intéressant, très formateur, mais ce n’est pas ce qui me fait vibrer intellectuellement.

J’ai vite goûté au coaching d’abord auprès d’étudiants pour les aider sur leurs projets puis j’ai pu essayer le coaching auprès des entrepreneurs.

En intégrant mon approche et mon parcours j’accompagne désormais les entrepreneurs sur le développement de leur projet entrepreneurial et je les aide à se différencier de la concurrence par leur marque personnelle et la communication à partir d’eux.

Je les aide en proposant un autre regard sur leur projet et en leur donnant un bon shoot de motivation et d’inspiration, car tout est possible pour celui / celle qui ose y croire, et aussi parce que l’humain avant l’entrepreneur.

Demain, j’aurai à coeur de motiver / inspirer les entrepreneurs, peut-être différemment, sous forme de conférences, et d’ateliers en intelligence collective.

 

Avez vous un site où on peut vous trouver ?

 

Oui. tout à fait. https://nicolas-vidal.com

Au départ il s’agissait de kseo-conseil.fr puis c’est devenu ateliers-digitaux avant de migrer vers sa version définitive.

Ces changements de noms de domaine illustrent les phases par lesquelles je suis passé.

Elles font partie de ma vie entrepreneuriale.

 

Combien de temps vous a-t-il fallu pour vous faire connaitre, trouvé vos premiers clients et vivre de votre activité ?

 

Cela est venu petit à petit. Par ma newsletter hebdomadaire, mon réseau local qui me recommande,  mon référencement.

Je dirais une bonne année, et c’est encore en construction / affinage.

 

Comment vos clients vous trouvent-ils ?

 

Par recommandation, par Linkedin et via mon référencement Google.

 

Quelles seraient pour vous les trois choses les plus importantes à faire ou à ne pas oublier quand on est entrepreneur ?

 

1. Prendre du plaisir.

2. Bichonner son client comme s’il était l’unique.

3. Garder en tête toujours que l’entrepreneur est lui-même sa plus grande force. Et qu’il faut valoriser et cultiver son unicité. Et n’avoir pas peur de casser les codes, ne pas faire comme tout le monde. Disrupter son marché.

 

Que conseilleriez vous à celles et ceux qui veulent se lancer ?

 

Mêmes réponses que ci-dessus.

Ecoutez-vous, suivez votre instinct, mais écoutez les conseils (les bons par les mauvais).

Ayez une idée de ce que vous voulez proposer vous affinerez par la suite au gré des pérégrinations.

Tentez, essayez, même si vous vous plantez vous aurez appris.

Il n’y a JAMAIS de bon moment, ou de bonnes conditions pour vous lancer. N’attendez pas que votre offre soit parfaite, elle ne le sera jamais.

 

Quelles sont aujourd’hui vos plus grandes réussites et vos plus grandes fiertés entrepreneuriales ?

 

Avoir réussi à créer de mes propres mains une activité qui me ressemble. Le plaisir de voir les gens prendre du plaisir à lire ma newsletter.

Donner du sens et de l’impact à ce que je fais et surtout sentir que j’apporte vraiment quelque chose à moyen long terme.

 

A l’inverse quels sont aujourd’hui vos plus plus grands échecs et vos plus grandes déceptions entrepreneuriales ?

 

Il faut encore que j’arrive à m’extraire de mes pensées limitantes.

Un grand échec ? Ne pas avoir réussi à cibler en amont les vrais besoins /motivations d’une ancienne cliente avec qui l’accompagnement s’est assez mal fini.

Un axe d’amélioration ? Imposer mes directives et mes conditions.

 

Comment séparez vous vie pro vie perso ?

 

Ma vie pro commence après avoir emmené les enfants à l’école et se fini avant de les récupérer le soir.

Il est très tentant de retravailler après être rentrés tous les trois, mais je dirais que c’est plutôt une mauvaise opération pour moi car je ne suis pas à 100% dans le travail et en même temps les enfants ont besoin de moi.

J’ai donc décidé de donner la priorité aux enfants en rentrant.

 

Comment gérez vous les baisses de motivation et d’énergie ?

 

Quand je sens que je suis en baisse de motivation, d’énergie, en manque de sommeil, je me concentre sur ce qui est facile pour moi et qui procure du plaisir.

Je m’interroge sur les raisons de cette baisse : durable ou ponctuelle.

Cette baisse peut aussi me révéler que je ne suis pas assez aligné ou qu’une poussière bloque le mécanisme. Dans ce cas je dois partir à la recherche de ce point bloquant. je préfère passer du temps à cogiter et à trouver le problème, c’est ma façon d’avancer.

A mon sens, la seule solution pour combattre les baisses de régime est l’action car elle vous remet en selle, vous redonne de la confiance.

Sinon, évidemment une bonne petite session de running ou de vélo et tout repart.

 

Si vous aviez une baguette magique là tout de suite que feriez vous ?

 

Je me supprimerais toutes mes pensées limitantes qui me polluent la tête à certains moments.

Je reviendrais dans le passé (façon Retour vers le Futur) pour corriger certaines erreurs commises.

 

Et enfin quels conseils auriez vous voulu recevoir quand vous vous êtes lancé.e à votre compte ?

 

Savoir par quoi commencer. Se poser les bonnes questions. Savoir ce qu’entreprendre implique.

Être patient, humble et en même temps confiant par rapport à ce qu’on propose.

Et enfin comprendre à quel point capitaliser sur soi-même est important. Car tout vient de là. Tout.

 

Un dernier mot peut-être ?

 

C’est dur. Mais ne jamais abandonner, tant que ce n’est pas fini, ce n’est pas fini. Croire en soi et accepter de remettre en cause certains choix, certaines orientations. S’inspirer le plus possible de ce que vous voyez autour de vous.

 

Ressources complémentaires

 

Où travailler en tant qu’indépendant

Les plaisirs d’entreprendre

Cheminement intérieur de héros

Qu’est ce qu’entreprendre

Difficultés du solopreneur

Qu’est ce qu’un entrepreneur libre

Super héros et Harry Potter

Motivations à devenir entrepreneur

Les super pouvoirs des Pokémon

Interview d’utilisateur : je l’ai fait

Crée tes codes

Tu peux être extraordinaire

Tu bloques ?

Être optimiste ça veut dire quoi

Que fais tu de tes convictions

Ne cherche pas à plaire à tout le monde

Que fais tu de tes croyances

Ne renonce jamais à tes rêves

Reçois ton shoot d'inspi'
Chaque Lundi dans ta boite mail