Comment construire une stratégie de netlinking pérenne ?

stratégie de netlinking

Table des matières

Faites la différence et dites oui à la réussite :)

>> Découvrez dans ce pack de bienvenue les ingrédients de votre réussite

>> Ayez la confiance nécessaire pour construire VOTRE offre, obtenez des prospects grâce à vos valeurs et à votre SEO !

>> Accès au groupe Telegram pour échanger et avoir des conseils.

Construire une stratégie de netlinking pour développer votre visibilité sur les listes Google, oui, c’est possible, et c’est même largement recommandé.

Pourquoi ?

Parce que l’acquisition de notoriété fait partie des piliers fondateurs d’une bonne stratégie SEO.

Revenons à la base : qu’est-ce qu’un backlink : C’est un lien provenant d’une source externe pointant vers une page de votre site.

Ce qui compte en matière de backlinks ? La qualité et la quantité desdits liens pointant vers vos pages.

A contenus de la même valeur, Google favorisera sur ses listes de résultats la page ayant la notoriété la plus forte (je simplifie fortement le propos, mais c’est souvent une réalité).

On sait également que ce travail d’acquisition de backlinks s’avère long, chronophage et pas toujours couronné de succès. Et pourtant il est nécessaire.

Alors comment mettre en place une stratégie d’acquisition de back links sans qu’elle prenne un temps fou ?

C’est ce que nous allons voir dans cet article.

 

Sommaire

 

  • Quels sont les critères qualité SEO d’un “bon” backlink ?
  • Bref retour sur les évolutions du netlinking
  • Quels sont les KPI et les outils pour suivre la progression de votre netlinking ?
  • Stratégie netlinking : Quelles sont les bonnes pratiques pour améliorer le net linking existant ?
  • Stratégie netlinking : Comment acquérir de nouveaux backlinks ?
  • Conclusion

 

stratégie de netlinking

 

Stratégie de netlinking : Retour sur les critères qualité SEO d’un “bon” backlink

 

Revenons sur ce qui nous permettrait de définir un backlink respectant les guidelines officielles du SEO.

 

Que serait un “bon” backlink  ?

 

Un “bon” backlink respecte les guidelines SEO. A savoir :

  • Ledit backlink est présent dans le contenu éditorial de la page, au format html et présent dans le code source. La page sur laquelle il se trouve est indexée sur Google. Ladite page est accessible dans la structure de la page et a des objectifs SEO.
  • Il est en dofollow et non en nofollow.
  • Les thématiques de la page de départ et de la page d’arrivée devraient être similaires et /ou complémentaires. Objectif : Rester dans un champ sémantique proche qui ne perturbe pas l’utilisateur dans sa navigation.
  • Si possible, il vaut mieux capitaliser sur le plus grand nombre de sources de backlinks possible (On parle ici de variétés de domaines référents) plutôt que de capitaliser sur une seule source. On comprend ainsi qu’il vaut mieux diversifier les adresses IP. Pourquoi est-ce important de varier les sources de backlinks ? Chaque site source a une notoriété, et un historique qui lui est propre. Les bénéfices sont bien sûr très importants.
  • Les ancres de liens (c’est à dire les textes de liens ou anchor texts) doivent être variées mais non sur-optimisées. C’est à dire qu’en terme d’optimisations sémantiques, les ancres doivent être travaillées mais sans alourdir l’expérience de l’utilisateur : L’ancre doit apporter de la valeur à l’utilisateur, c’est à dire l’aider dans sa navigation.

 

A l’inverse, que serait un “mauvais” backlink ?

 

Un “mauvais” backlink correspond à au moins un des critères cités ci-dessous.

  • Est sur-optimisé au niveau sémantique et répété xx fois. De fait il risque de ne pas apparaître naturel pour l’utilisateur.
  • Est présent dans le footer, la zone froide de la page, et de fait présent sur l’ensemble des pages du site.
  • N’apporte pas de valeur dans la navigation de l’utilisateur.
  • Les thématiques des pages deux pages : départ et arrivée, ne matchent pas ou trop peu : ne sont ni similaires ni complémentaires.
  • Est présent sur une page apportant peu de valeur à l’utilisateur (exemple : page partenaires).

 

Stratégie de netlinking : Retour sur les évolutions de la stratégie d’acquisition de backlinks

 

Le netlinking, à l’image du SEO, a énormément évolué ces 15 dernières années.

 

Google Penguin (et non Pingouin)

 

Peut-être vous en souvenez-vous : Avril Mai 2012 en France, nous avions connu un ras de marée énorme : L’arrivée de Google Penguin (Manchot en français), et cela après l’arrivée fracassante de Panda en Août 2011.

Le filtre Penguin avait pour rôle de sanctionner les “mauvaises” pratiques de netlinking.

Les sites utilisant des techniques frauduleuses notaient une forte baisse de leur visibilité sur les listes de résultats de Google. Certains sites avaient perdu jusqu’à 90% de leur trafic SEO.

La seule solution pour eux était de modifier leurs pratiques de netlinking et encore il leur fallait attendre parfois plusieurs mois pour que leur visibilité n’augmente.

Depuis ce moment, la règle en terme de netlinking est de rester dans les pratiques “propres”. Bien sûr cela n’empêche pas certains sites notamment les black hat SEO, de mettre en place certaines mauvaises pratiques.

 

PageRank

 

Google a réussi à se démarquer dès ses débuts des autres moteurs de recherche notamment grâce à son PageRank (Outil développé par Larry Page, d’où PageRank et non la référence à la page web).

Le PageRank se matérialisait à l’époque par une barre verte affichée dans votre navigateur. Il présentait une note de 0 à 10. 10 était la meilleure note correspondant à la note de popularité d’une page. Arriver à 5 ou 6 était déjà une très très bonne note.

Il était ainsi possible de connaitre la popularité de n’importe quelle page du web grâce à cette petite barre verte.

Tout le monde le surveillait comme le lait sur le feu, et, vous vous en doutez, nombreux sont ceux, à avoir tenté de le faire grimper artificiellement.

La conséquence logique est que progressivement, Google a arrêté de le mettre à jour, et l’a même supprimé des navigateurs courant 2013.

Aujourd’hui le PageRank fait toujours partie des nombreux critères de classement du moteur de recherche, mais plus personne dans la sphère publique n’y a accès.

 

Stratégie de netlinking : Outils permettant la mesure de la notoriété d’une page

 

La quête de notoriété est toujours aussi importante dans la sphère SEO. Même si on n’a plus accès au PageRank certains outils nous permettent de connaitre le niveau de notoriété d’une page.

Certains outils reprennent les critères de qualité du PageRank. Deux critères essentiels :

  • Le volume de liens pointant vers une page en particulier. On parle de variété des sources : Il vaut mieux avoir 100 backlinks depuis 100 sources différentes, que 100 liens provenant d’une seule source.
  • La qualité des liens pointant vers ladite page. Par qualité des liens, il faut entendre notoriété des pages affichant un lien vers votre page.

Chaque outil appelle ces critères différemment, mais globalement ils s’appuient sur ces indicateurs, puisque c’est aussi comme cela que fonctionne Google.

Cette quête de notoriété va dans le sens du triangle d’or du SEO : EAT : Expertise, Autorité, Fiabilité.

  • Votre contenu fait-il figure d’expert par sa richesse, sa précision, la qualité de la réponse apportée à l’utilisateur ?
  • Votre contenu fait-il figure d’autorité dans votre domaine ? (A-t-il des liens pointant vers lui ?).
  • Votre contenu est-il fiable ?

 

Majestic SEO

 

Les critères de cet outil se nomment les Majestic flow metrics. Il s’agit de :

  • Trust Flow / TF : Axé sur la qualité des backlinks.
  • Citation Flow / CF : Axé sur la quantité des backlinks (prédit l’influence d’une url selon le volume de sites qui y sont liés).

Ils sont notés sur 100 (à partir de 30, on considère que c’est une bonne note). Il existe aussi le topical trust flow / TTF : il mesure le trust flow d’une page sur une thématique donnée. Cela vous permet de savoir si la thématique de la page analysée est facile à identifier ou pas.

Dans le meilleur des mondes, il faudrait que la valeur du Trust Flow soit proche de celle du Citation Flow (sur 100).

Plus le rapport CF/TF est élevé, plus le site semble avoir un profil “spammy”.
Concrètement il est préférable d’avoir un lien d’une page avec un CF:15/TF:15 plutôt que d’une page avec un CF:30/TF:5.

En savoir plus sur Majestic.

 

Ahrefs.com

 

Cet outil a deux critères :

  • Url rating : Puissance d’une page.
  • Domain rating : Puissance d’un domaine.

 

Moz

 

Cet outil a deux critères :

  • Domain authority / DA.
  • Page Authority / PA.

 

Semrush

 

Fonctionne sur un système proche.

 

Ranxplorer

 

Fonctionne sur un système proche.

 

La Search Console

 

Dans la section “Liens” vous avez la liste de domaines identifiés pointant vers vos pages. C’est un premier élément de réponse mais ne suffit pas bien sûr.

 

Stratégie de netlinking : Quelles sont les bonnes pratiques pour améliorer le netlinking existant ?

 

Commencer par une phase d’audit / amélioration-optimisation de l’existant

 

Afin d’améliorer, développer votre netlinking il convient d’abord de savoir où vous en êtes.

 

Audit de netlinking

 

C’est pourquoi vous devez réaliser votre propre audit avec les outils mentionnés ci-dessus (Majestic SEO, Ahrefs et même la Search Console).

Regardez votre TF et CF et leur évolution dans le temps.

Regardez les liens cassés, ou liens pointant vers des pages en redirection 301.

Regardez le netlinking actuel : pourrait-on faire des liens vers certaines pages importantes avec une ancre de lien pertinente (à partir des sites sur lesquels vous pouvez facilement avoir un impact). Les pages linkées actuellement sont-elles pertinentes (quid de la page partenaire, contact, confidentialité, mentions légales par exemple).

Faites un audit de la concurrence : regardez les sources externes qu’ils ont et dont vous pourriez vous inspirer.

 

Phase correction

 

Listez l’ensemble des corrections que vous identifiez et faites les mettre en place progressivement.

Cette phase, aussi peu passionnante soit-elle est autant importante que la phase de négociation de nouveaux back links. D’où l’intérêt d’y passer du temps.

 

Stratégie de netlinking : Acquérir de nouveaux backlinks  de manière “automatisée”

 

Il s’agit ici de mettre en place des actions de netlinking faciles et rapides à mettre en place. Le terme “automatisé” connait ainsi certaines limites.

Trop souvent, le netlinking est décorrélé de l’expérience vécue par l’utilisateur, pourtant je suis convaincu qu’un lien externe présent a tout autant d’importance pour l’utilisateur qu’un lien interne.

  • Identifier les bons annuaires dans votre thématique ou thématique complémentaire. Il existe encore quelques bons annuaires (choisir à partir d’un TF de 20). L’impact SEO est souvent faible / mineur mais existe.
  • Acheter des noms de domaines expirés : vous profitez de leur notoriété.
    • Exemple d’utilisation : Rediriger le domaine acheté en 301 vers votre site.
    • Cela peut être une très bonne opération.
    • Certains sites listent les domaines expirés (avec le TF correspondant).
  • Créer des liens externes à partir d’un réseau de sites.
  • Être actif sur les forums avec la présence du lien vers votre site en signature.
  • Procéder aux échanges de liens en mode triangulaire (ou liens croisés) avec vos sites partenaires.
  • Faire des commentaires sur des pages articles de blog. Ajoutez votre domaine.  Attention ces liens sont souvent en nofollow (regardez au préalable dans le code source les commentaires existants sur la page en cours ou une autre page du même blog, ce sera la même procédure sur toutes les pages).
  • Acheter des liens. Cette technique est officiellement interdite par Google (sauf que… Tout dépend de la manière dont c’est fait…. Si cela parait naturel et reste dans la thématique de l’utilisateur… C’est bon).

 

Stratégie de netlinking : Acquérir de nouveaux backlinks par le linkbaiting

 

Le linkbaiting ou appât de liens consiste à proposer du contenu pertinent et complet pour pousser les internautes à créer des liens vers ledit contenu. C’est une technique de netlinking longue à mettre en place mais qui n’a que des avantages.

Parmi les techniques de linkbaiting :

  • Articles invités (=guest blogging). Un blog partenaire publie votre article (avec un lien vers votre site).
  • Proposer à des sites de partager votre infographie avec leur audience.Proposer de partager un jeu concours.
  • Proposer un produit gratuitement à des sites influents (ebooks, formation, etc).
  • Créer des guides, des listes (50 façons originales de se faire remarquer sur les Réseaux Sociaux), des études de cas (comment booster votre trafic en 10j), créer des tutoriels qui feront autorité car uniques, complets et obtiendront des backlinks.
  • Créer un outil gratuit répondant à un vrai besoin.
  • Se faire interviewer.
  • Lien de fin d’articles pointant vers le contenu complet.
  • Rédiger un article regroupant plusieurs experts.
  • Participer dans une association (lien dans la liste des donateurs).
  • Articles à controverse, études de cas. Des contenus originaux, ou en tout cas  avec une démarche originale qui marquera les esprits.
  • Proposer des webinars.
  • Demander à vos clients un lien vers votre site.
  • Penser aux liens locaux (négocier un lien depuis le site de la mairie, de la CCI, des commerces , des partenaires locaux et institutions, médiathèques etc).
  • Penser à votre réseau. Exemples : sites des espaces de coworking et / ou d’évènements.

Penser à obtenir des avis sur votre fiche Google MyBusiness.

L’important ici est qu’on parle de vous. On parle alors de citations de votre nom (en bien tant qu’à faire, car votre fiabilité est jugée).

 

Conclusion

 

Construire une stratégie de netlinking,  gérer et négocier des liens externes n’est pas évident, requiert du temps, et de la patience, mais il est possible de mettre en place une stratégie pérenne, utile pour tout le monde.

Les articles invités par exemple fonctionnent très bien et apportent de bons résultats.

Lorsqu’un site vous propose une campagne de netlinking, regardez toujours les scores de TF CF du site partenaire proposé sur Majestic SEO, cela vous donnera un premier indice de la faisabilité de la campagne.

Faites ensuite attention aux conditions. Parfois elles s’avèrent totalement inégales et se révèlent une forme d’escroquerie. A faire attention donc.

Gardez en tête que vos liens entrants, c’est à dire les liens vers votre site (qui ont pour objectif d’augmenter la popularité d’un site, accroître la popularité dudit site) doivent être des liens de qualité, des liens qui doivent paraitre naturels aux yeux des utilisateurs. Oublions donc les liens spammy, les liens sur optimisés, les liens ne paraissant pas naturels dans la navigation de l’utilisateur.

Le netlinking est également appelé link building, c’est à dire une stratégie visant à obtenir des backlinks, par exemple dans une opération d’échange de liens, comme des liens réciproques (le nombre de liens compte autant que la qualité de ces liens).

Bref, retenez que obtenir des backlinks, c’est donner à votre site la chance d’augmenter votre popularité, en créant un lien de qualité entre deux pages appartenant à la même thématique. Cela peut se faire via différentes techniques comme listé plus haut. Passer par la gestion d’un nom de domaine expiré pointant vers votre site (votre nom de domaine) peut être une solution tout à fait envisageable.

Faites toujours attention à la qualité de la page de destination (proposition de valeur, intérêt, affichage, contenu éditorial, richesse sémantique).

Je l’ai déjà dit, mais faites attention à l’achat de liens qui est une technique non recommandée par Google.

 

Une question ? Un besoin ? Une demande d’information ?

D'autres sujets à découvrir sur le même sujet