Être heureux, oui mais comment ? 20 conseils à suivre

Table des matières

Être heureux dans sa vie, dans son travail, n’est ce pas le souhait de tout un chacun ?

Personne n’a envie d’être malheureux dans sa vie. Enfin, je ne crois pas, sinon, ça s’appelle du masochisme.

Et si tu es là sur cette page, c’est que tu aspires au bonheur.

Si tout le monde le cherche, pourquoi est-il aussi difficile à trouver et à maintenir dans le temps ?

Peut-être parce qu’il n’est pas automatique, et qu’il faut le chercher, voire même le provoquer.

D’où l’intérêt de travailler sur plusieurs aspects de ta vie pour le faire éclore.

Pose toi, on en parle juste en dessous.

 

Être heureux, c’est avant tout une philosophie de vie

 

Je te parle ici de voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide.

Je te parle par exemple de pratiquer la visualisation positive.

Je te parle de pratiquer les croyances aidantes.

Je te parle de pratiquer la psychologie positive.

Je te parle de reconnaissance.

Je te parle de faire preuve de gratitude.

 

Être heureux ça veut dire quoi au juste

 

Il y a autant de définitions d’être heureux qu’il y a d’humains sur Terre.

C’est donc une notion très subjective.

Je dirais qu’être heureux c’est être bien avec soi, dans le moment présent, être bien dans sa peau, bien dans ses baskets (ou ses chaussons).

Malgré les difficultés.

En harmonie. Voilà c’est ça, en harmonie. Tout est harmonieux. Dans le sens noble du terme. De manière esthétique même.

 

Conseils pour être heureux et pratiquer le bonheur au quotidien

 

Vois le fait d’être heureux comme un muscle.

Tu dois l’entrainer avec modération. Pour ne pas te faire de claquage.

Comme un muscle, il y a des jours avec et des jours sans. L’important c’est de le nourrir un peu chaque jour comme une habitude de vie.

S’entrainer au bonheur n’est ni acquis ni évident pour personne. Pour autant c’est l’accumulation des petits exercices quotidiens qui vont t’aider à te créer un bonheur durable, malgré les obstacles et autres difficultés.

 

Pose toi les bonnes questions et focalise toi sur ce qui marche

 

Comme dit plus haut, pratique la positive attitude. Je ne dis pas de te bercer d’illusion et de croire que tout est beau dans le meilleur des mondes. Regarde ce qui va bien, avant de te focaliser sur ce qui ne va pas.

C’est le syndrome du point noir sur la feuille blanche. La feuille blanche c’est tout ce que tu as accompli. Et le point noir les choses qui se sont moins bien passées. Concentre toi sur la feuille blanche.

 

Crois en toi et crois en les autres – Fais toi confiance

 

Crois en toi, fais toi confiance. Fais confiance en tes capacités. Fais confiance en ce que les autres peuvent faire en complément de ce que tu fais.

Cette approche positive te rend mécaniquement plus heureux car tu crées un espace positif autour de toi.

 

Trompe toi et apprends de tes erreurs

 

Tu te trompes et tu apprends en te trompant, et tu fais mieux la fois d’après. Tu renforces tes capacités et tes compétences. De fait tu es mieux armé.e pour faire face aux difficultés. Tu réagis plus vite.

 

Accueille tes émotions – Tu en seras plus heureux

 

Au lieu de les refouler, accueille les, tu verras que tu te sentiras mieux de cette manière.

 

Dis ce que tu as à dire en pleine affirmation de soi et de communication non violente

 

Tu as des choses à dire, dis les.

Mais dans le respect de l’Autre avec la communication non violente. Et la communication assertive.

On parlait de gestion des émotions plus haut, affirme toi.

 

Prends soin de toi, prends soin des autres

 

Pour être heureux, bien avec toi-même, tu dois capitaliser sur toi-même. Et cela passe par le fait de prendre soin de toi, de t’écouter. C’est parce que tu prendras soin de toi que tu auras envie par ricochet de prendre soin des autres.

 

Fais des projets dans le temps – Projette toi dans le futur

 

Rien de mieux pour être heureux de faire des projets et donc de te projeter dans le futur.

 

Fais toi plaisir

 

Fais toi plaisir, tu verras, ça fait un bien vraiment fou.

Fais toi plaisir en mangeant un truc bon, en t’achetant quelque chose qui te fait plaisir.

 

Exprime tes sentiments – Dis aux gens que tu aimes que tu les aimes

 

Fais le avant qu’il ne soit trop tard, avant qu’ils ne partent. C’est précieux.

 

Assume tes singularités, tes unicités, bref, sois fier.e de ce que tu es

 

Tu es toi avec tes singularités. Tu es toi dans toute ta complexité. C’est ce qui fait ta force et ce qui te différencie.

Sois en fier.e. Assume tes singularités. Personne ne pourra te les prendre. Personne ne pourra te concurrencer  sur ce qui te rend unique (contrairement aux hard skills ne tout le monde peut acquérir).

 

Prends soin du temps présent

 

La vie c’est maintenant. Le bonheur, être heureux c’est maintenant, à l’instant présent. Après c’est trop tard.

Je crois que c’est quelque chose qu’on a trop facilement tendance à oublier.

Prends le temps de te connecter au temps présent.

 

Prends des risques – Sors de ta zone de confort

 

Être heureux, c’est aussi goûter à la vie, manger la vie, dévorer la vie. C’est faire des expériences, hors de sa zone de confort.

 

Autres idées pour toucher le bonheur du bout des doigts, ne pas le laisser partir et être heureux

 

Prends soin de ton hygiène de vie – Dors suffisamment. Aie une alimentation saine et équilibrée.

Et en même temps être heureux c’est aussi et surtout ne pas te forcer comme un moine du 12ème siècle. Donc autorise toi des folies.

Clos tes journées par une note positive. Hyper important.

Célèbre tes petites victoires. Toutes. C’est ce genre de petites habitudes qui t’ancre de manière pérenne dans une bonne confiance en toi.

Entoure toi de ton cercle d’amis.

Développe ton cercle social.

Concentre toi sur le présent, ne laisse pas le passé conditionner le présent. Pour cela, fais la paix avec toi même.

Accepte que tu es responsable de ta vie. Qu’il t’arrive de bonnes ou de mauvaises choses.

Pardonne et oublie ce qui s’est passé dans le passé.

Exploite tes talents, tes forces et tes zones de génie.

N’oublie pas de rire chaque jour.

Parfois une aide extérieure s’avère utile. Tu peux consulter un.e thérapeute, tu verras ça fait un bien de ouf.

Donne de l’ampleur à ton business et à ta vie en trouvant ta mission de vie avec l’ikigai.

Fixe toi des objectifs réalistes, chiffrés, atteignables.

Profite de ce que tu as aujourd’hui et sois dans un élan de gratitude. La gratitude favorise grandement le sentiment de bonheur.

Reçois ce que la vie te donne et en même temps sois dans le don de toi aux autres.

Donne de ton temps aux autres.

Fais des choses utiles qui ont du sens pour toi.

Aide ceux que tu peux aider (dans une association par exemple).

Continue d’apprendre tous les jours.

Fais du sport et fais attention à ta forme physique.

 

Tu vois être heureux ne te demande pas des efforts surhumains et le bonheur est accessible à tout le monde à condition de le vouloir et de le laisser entrer dans ta vie. Sinon il attend gentiment et patiemment que tu lui ouvres la porte.

Le bonheur se travaille chaque jour, autant dans le fait de recevoir que de donner. N’attends pas tout des autres, tu as aussi ta part de responsabilité en donnant de toi et de ton temps à l’Autre.

 

Ressources complémentaires

 

Test “es tu heureux.se dans ton business ?”

Test “De quoi as tu peur ?”

Article de quoi as tu peur ?

Comment la pratique de la gratitude peut t’aider dans ton business ?

 

Reçois ton shoot d'inspi'
Chaque Lundi dans ta boite mail