Comment lutter contre la charge mentale de l’entrepreneur ?

Table des matières

Faites la différence et dites oui à la réussite :)

>> Découvrez dans ce pack de bienvenue les ingrédients de votre réussite

>> Ayez la confiance nécessaire pour construire VOTRE offre, obtenez des prospects grâce à vos valeurs et à votre SEO !

>> Accès au groupe Telegram pour échanger et avoir des conseils.

L’entrepreneur subi au quotidien une charge mentale importante. En effet, il est au four et au moulin de son activité, il gère donc x sujets en même temps.

S’il ne prend pas le temps de prioriser et de déléguer si besoin ses actions, il va droit au burn out. En effet, cette charge mentale peut être épuisante physiquement et nerveusement au quotidien.

Point positif, il existe des solutions pour gérer cette charge mentale.

Suivez le guide !

 

Sommaire

 

  • Comment définir la surcharge mentale de l’entrepreneur ?
  • Quelles sont les solutions pour réguler / gérer cette charge mentale ?
  • Conclusion

 

Comment définir la surcharge mentale de l’entrepreneur ?

 

La charge mentale concerne toutes les pensées et opérations cognitives et mentales nécessaires à la réalisation d’une tâche, d’une mission ou d’une fonction.

La charge mentale s’inscrit donc à un niveau micro (petite tâche) et macro (lancer son site e-commerce à telle date, ou prévoir le développement de son activité dans les 6 mois).

Au quotidien, l’entrepreneur est au four et au moulin : gestion des tâches administratives, relances commerciales, vision stratégique, définition et suivi du plan d’action, accomplissement de tâches opérationnelles et gestion des comptes clients.

Sauf que les pensées se cumulent progressivement dans sa tête tout au long de la journée, de la semaine, et c’est à ce moment là qu’on commence à parler de surcharge mentale. Chacun gère cette surcharge plus ou moins bien, à sa façon.

La surcharge est gérable si elle est ponctuelle : Le Vendredi avant les vacances par exemple. Mais elle devient dangereuse si elle s’inscrit dans la durée, discrètement, lentement jusqu’au craquage.

Vous vous sentez concerné.e ? Peut-être que oui 🙂

 

Quels sont les signes de surcharge mentale de l’entrepreneur ?

 

Les signes sont propres à chacun.
Mais globalement si vous vous sentez :
Fatigué.e.
Irritable.
A fleur de peau.
Impatient.e.
Pénible à vivre.
Mauvais sommeil (non réparateur, insomnies).
Manque d’appétit
Démotivé.e.

Peut-être que là oui, il faudrait vous interroger (travail d’introspection ?), et accepter de voir la vérité : Vous prenez sur vous mais savez au profond de vous que vous ne pourrez pas tenir éternellement comme ça.

 

De la prise de conscience du problème à l’action correctrice

 

Ca y est vous venez de vous rendre que quelque chose clochait. Et oui pourrir votre lapin pendant 45 minutes parce qu’il a foutu des graines partout autour de sa cage, non ce n’est pas cool et oui c’est légèrement exagéré par rapport au contexte.

Alors que fait-on ? Et comment fait-on ?

 

Quelles sont les solutions pour réguler / gérer la charge mentale de l’entrepreneur ?

 

  • Accepter cet état de surchauffe et reconnaitre les symptômes (pourrir le lapin est un symptôme).
  • Repérer et accepter les comportements qui permettent de faire baisser la surchauffe : sport, drogues, alcool, cigarette, Netflix, chocolat, jeux vidéos, bouffe etc…
    • Ils deviennent habituels, parfois addictifs. Certains sont plutôt bons comme le sport, d’autres comme le tabac sont bien sûr nocifs.
    • Accepter n’implique pas d’être passif, mais d’accueillir avec bienveillance la situation ce qui permet de prendre du recul sur soi.
  • Se fixer des objectifs atteignables par jour / semaine / mois qui permettront de réguler dans le temps le volume de tâches à accomplir : on étale dans le temps, on croule moins sous les tâches.
  • Selon son propre fonctionnement, ses besoins, ses contraintes, trouver une nouvelle organisation. Répondre à la question “Mais qu’est ce que je veux ? Quelle serait la vie idéale ?”.
    • Je précise que la question “Quelle serait ma vie idéale” est une VRAIE question, essentielle, et que peu nombreux sont ceux qui osent se la poser, et accepter de faire le bilan….
  • Apprendre à déléguer, à demander de l’aide.
  • Apprendre à (re)prioriser les choses, pour (re)trouver du plaisir.
  • Communiquer : Ne pas s’isoler.
  • Accepter ses limites (vous n’êtes pas superman), et lâcher prise.
  • Redonner de la place à sa vie privée.
  • Automatiser tout ce qui est automatisable.

Votre charge mentale est peut-être due aussi à l’infobésité dont nous sommes massivement témoins et victimes.

Là aussi il convient d’en être conscient et de l’accepter.

Découvrez l’article sur le gain de productivité, il peut vous être d’une aide majeure.

 

Conclusion

 

Bref, vous le voyez la charge mentale de l’entrepreneur n’est pas un problème insoluble, tant que l’entrepreneur en a conscience et qu’il décide d’être acteur de son propre changement.

Vient alors un vrai travail de priorisation, délégation des tâches pour désengorger le présent étaler les actions dans le temps.

Ca prend du temps, mais l’entrepreneur en gagne par la suite.

Si ces ajustements ne suffisent pas, dans ce cas il convient de s’interroger sur la masse de travail imposée. Soit embaucher, soit refuser. Mais ça c’est encore une autre histoire.

 

Une question ? Un besoin ? Une demande d’information ?

D'autres sujets à découvrir sur le même sujet